Partager
Henri Saivet (saint etienne)

De retour en Ligue 1 après un passage compliqué du côté de Newcastle, Henri Saivet est forcément revanchard. Sollicité par plusieurs clubs, il a choisi Saint-Etienne pour se relancer et disputer la Ligue Europa. 

À 25 ans, Henri Saivet démarre quasiment une nouvelle carrière. Longtemps considéré comme un espoir du football français, il avait quitté Bordeaux en janvier 2016 pour tenter la grande aventure anglaise du côté de Newcastle. Un départ qu’il n’avait pas spécialement prévu, comme il l’a confié dans une interview à France Football. « Je comptais déménager et me racheter une nouvelle maison sur Bordeaux. Mais quand je suis revenu de vacances, on m’a dit qu’il y avait beaucoup de sollicitations pour moi et que si je voulais partir, je pouvais. Je revenais de vacances avec l’envie de bien repartir, et on m’a dit ça… » confie-t-il.

Auteur de débuts prometteurs outre-Manche, il a disparu de la circulation après seulement trois matchs. Une situation très difficile à gérer moralement et physiquement. « J’avais été recruté pour jouer et je ne jouais pas. C’était dur. J’avais l’impression d’être payé à ne rien faire, c’était horrible. T’es là, tu ne sers à rien » lâche-t-il, amer.

Evidemment, il était hors de question pour lui de rester dans un club qui lui montrait aussi peu d’attention, surtout en deuxième division. Pour se relancer, il a décidé de poser ses valises à Saint-Etienne en prêt, alors même que l’OM lui faisait les yeux doux. « Marseille aussi me voulait, mais j’ai choisi les Verts. J’ai envie d’aller loin en Ligue Europa pour faire encore grandir le club. Et pourquoi pas être troisième et jouer le tour préliminaire de la Ligue des champions ? » conclut-il, ambitieux.  Un discours plaisant pour Christophe Galtier, qui a décidé de faire confiance à l’ancien Bordelais cette saison.