Partager

Après 5 victoires sur 5 lors des matches de poule des éliminatoires de la Can 2017, les Lions voudraient terminer en beauté cet après-midi (17h) face à la Namibie. Au-delà du résultat attendu, les poulains de Aliou Cissé vont forcément penser au Cap-Vert, leur prochain adversaire le mois prochain pour le début des éliminatoires du Mondial 2018.

Le Sénégal va clôturer la phase de qualification à la prochaine Can 2017, prévue au Gabon. Ce sera cet après-midi au stade Senghor face à la Namibie. Battus à l’aller chez eux, les Namibiens feront face à la bande du capitaine Cheikhou Kouyaté qui n’a qu’une ambition : battre leurs adversaires du jour et réaliser un record historique de 6 matches 6 victoires. D’ailleurs, les coéquipiers de Sadio Mané ne cessent de le répéter : ils veulent un carton plein. Et cela, malgré une qualification à la Can 2017 déjà en poche et validée avant terme. Mais Aliou Cissé tient à avertir ses hommes quant à un excès de confiance. En clair, il demande à ses joueurs d’avoir la tête sur les épaules et prendre très au sérieux les Namibiens. «Ce serait dommage que les Namibiens nous surprennent à domicile. Ne sous-estimons pas l’Equipe de la Namibie ! Je l’ai dit, l’équilibre est fragile. Nous sommes dans une phase ascendante. Mais ce n’est pas le moment de se prendre pour ce que nous ne sommes pas. Nous devrons être prêts pour livrer le meilleur match possible. Malgré la qualification, on a toujours à cœur de bien se préparer, de progresser. Nous devons garder notre humilité et continuer à travailler. J’ai eu une semaine exceptionnelle avec des garçons engagés et motivés. Je sens que ça va se concrétiser par un très grand match face à la Namibie», dit le sélectionneur. Evidemment, ce dernier ne peut pas ne pas penser au Cap-Vert, prochain adversaire des Lions pour le début des éliminatoires du Mondial 2018, le 8 octobre prochain. «L’ordre du jour, c’est la concentration sur ce match de la Namibie. C’est vrai qu’il y a des échéances. Et ce sont des échéances importantes qui nous attendent. Ce match contre la Namibie nous permettra de mieux préparer les éliminatoires de la Coupe du monde», a confié Aliou Cissé après la fin du dernier galop d’hier au stade Senghor en présence d’un public assez nombreux. Visiblement, le sélectionneur ne voulait pas en dire plus par rapport au Cap-Vert. Préférant se focaliser sur la Namibie.

Boukhary Dramé blessé et forfait

Tout en promettant de faire tourner son effectif et donner du temps de jeu aux nouvelles têtes, Aliou Cissé ne pourra cependant pas compter sur l’intégralité de son effectif en vue de ce match. En délicatesse avec son genou, le défenseur d’Atlanta Bergame, Boukhary Dramé, n’a pas pris part à la dernière séance. Mais «Coach Cissé» de rassurer en soutenant qu’il sera rétabli sous peu. «Il n’y a rien de grave. Il a un problème avec son genou. Les médecins sont en train de le soigner», a-t-il garanti. Revenant sur cette dernière séance de plus d’une heure, les Lions ont surtout travaillé avec le ballon sur un terrain réduit après avoir répété une opposition de deux équipes sous les yeux d’un public assez nombreux.