Partager
during the Serie A match between SS Lazio and Udinese Calcio at Stadio Olimpico on September 13, 2015 in Rome, Italy.

En conflit avec les dirigeants de la Lazio qu’il voulait quitter à tout prix, Baldé Diao Keita n’a pas eu gain de cause. Malgré les nombreux intérêts, l’attaquant sénégalais a été bloqué par son club. Obligé de rester, le joueur, qui se trouve actuellement en regroupement avec les Lions, pourraient payer les pots cassés en se faisant confiner sur le banc de touche.

L’été n’a pas été de tout repos pour Baldé Diao Keita. Désirant quitter la Lazio Rome coûte que coûte, le jeune international sénégalais s’est heurté a un refus catégorique des dirigeants de la formation des Biancocelesti. L’Inter Milan a été l’un des premiers à jeter son dévolu sur le joueur formé à la Masia barcelonaise sans parvenir à décrocher sa signature. Monaco a aussi suivi la piste du joueur de 21 ans. Le club du Rocher aurait même proposé la rondelette somme de 25 millions d’euros (16,3 milliards de FCFA) sans suite favorable. Les intérêts de Barcelone et du Real Madrid n’ont pas non plus fait céder les Laziales qui sont restés sur leur position. Une attitude qui n’a pas du tout plu à Baldé Diao Keita. Ce dernier n’a pas pris part à la première journée de la Serie A. Le club italien a jugé inacceptable le comportement du joueur qui avait prétexté l’existence d’une blessure au genou gauche. «Il est compréhensible qu’un jeune footballeur talentueux aspire a brûler les étapes de sa carrière. Mais cette ambition ne peut pas conduire à des actes de non-professionnalisme contre le club avec lequel il est encore lié pour deux ans de contrat, dans un geste de défiance et d’arrogance envers ses coéquipiers et les supporters à la première journée de la Serie A à cause d’une prétendue blessure››, s’était offusquée la direction de la Lazio.

Baldé Diao agite la fin du mercato

Le nom de Baldé Diao Keita a souvent été agité dans les derniers instants du mercato estival. Le joueur qui prépare actuellement la 6ème et dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique 2017 face à la Namibie a été annoncé dans plusieurs clubs dont l’Olympique Lyonnais. Selon la Gazzetta Della Sports, Jean-Michel Aulas, le président de la formation rhodanienne, a offert les services de Clément Grenier (25 ans)  et Mathieu Valbuena (31 ans) pour convaincre la Lazio Rome de céder son ailier. Les Italiens n’auraient cependant pas répondu à l’offre lyonnaise. Le Milan AC a aussi déployé ses tentacules pour s’emparer de la pépite sénégalaise. Selon la presse italienne, les Rossoneri auraient proposé le Japonais Keisuke Honda en échange du joueur sénégalais. Une offre qui avait peu de chances d’être acceptée par la Lazio déterminée à conserver Baldé Diao ou en tirer le maximum en cas de départ. Lié au club de la capitale italienne jusqu’en 2018, Baldé Diao voit ainsi ses velléités de départ se heurter à l’intransigeance des dirigeants de la Lazio.

Ascension brisée ?

Obligé de rester, Baldé Diao Keita va vers une saison difficile. Son bras de fer avec ses dirigeants n’a pas du tout plu au club. Il pourrait ainsi être relégué sur le banc. Lui qui n’avait pas encore acquis un statut de titulaire indiscutable. L’année dernière, il avait effectué 31 apparitions dont 11 titularisations et 4 buts inscrits. Auteur d’une bonne deuxième partie de saison, son ascension pourrait ainsi être ralentie. S’il ne parvenait pas à jouer en club, sa présence en équipe nationale pourrait aussi être compromise à quelques mois de l’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations au Gabon. Auteur d’une entame réussie avec les Lions, Baldé Diao, lancé en éliminatoires de la CAN contre le Niger, avait fait très forte impression à l’occasion de la victoire sur le Rwanda (2-0), en amical. `