Partager

Mame Biram Diouf ne s’attend pas à un match facile, samedi à Dakar (17h30) contre la Namibie. A 48 heures de ce dernier rendez-vous des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations ‘’Gabon 2017’’, l’attaquant sénégalais prévient ses partenaires. « Cette rencontre ne sera pas facile », a-t-il alerté. Et d’ajouter : « on joue en Afrique et tout le monde sait que les matchs du continent sont toujours compliqués. Puisque nous sommes déjà qualifiés, certains pensent que ce sera un match facile, mais il ne faut pas se leurrer », a-t-il précisé.

« On est là pour gagner mais… »

Le buteur des « Lions » a par ailleurs averti les Warriors qui sans doute pensent que les hommes de Aliou Cissé vont lever le pied sachant qu’ils ont déjà arraché leur qualification.« On est là pour gagner le match », a-t-il prévenu, indiquant que cela passe d’abord par de « gros efforts sur le terrain » et ne pas se mettre en tête que « nous sommes déjà qualifiés ».

Un groupe concentré

Avec cinq succès en autant de sorties, l’équipe du Sénégal reste tout de même concentrée sur ce dernier match qui a une importance majeure notamment en vue du prochain classement FIFA.  « Le groupe est là, confiant. Nous n’avons pas la tête ailleurs, nous sommes tous concentrés sur l’essentiel. Nous allons tout faire pour gagner. Nous voulons faire un parcours sans faute puisque ce sera la première fois qu’on gagne tous nos matchs en éliminatoires. Donc on fera le nécessaire pour réaliser cet exploit », a-t-il conclu, nous suppliant de ne pas parler du mercato d’été qui ne l’a sans doute pas souri depuis l’arrivée à Stoke City de l’attaquant ivoirien Wilfried Bony en provenance de Manchester City.