Partager

Ce n’est pas toutes les saisons que l’on croise sur les pelouses du championnat LR3 d’anciens professionnels. Mais l’amitié parfois est capable de bousculer les frontières. Une amitié comme celle entre le natif de Saint-Etienne Fabien Boudarène, nouvel entraîneur de Lure passé comme pro au FCSM, et Frédéric Mendy, international sénégalais. Ils se sont connus à l’ASSE.

Formé à l’AS Saint-Étienne, Mendy possède une solide carrière qui lui a permis d’évoluer, après 5 ans dans le club stéphanois, à Bastia, AO Kavala et OFI Crète (Grèce), Laval, Drancy puis la saison dernière à l’Étoile Sportive de La Talaudière à côté de la capitale forézienne. Alors coach de Feurs (CFA 2) il y a deux ans, Fabien Boudarène a observé Mendy à l’entraînement, qui était à la recherche d’un nouveau challenge : « Il était au-dessus du lot, je lui ai dit : Fred, à 34 ans tu dois continuer de jouer ». Un peu plus tard, Boudarène, qui est devenu responsable technique du club de Lure, rappelle son ami : « Je lui ai expliqué le projet luron, il m’a répondu sans aucune hésitation, Bibi, je te suivrais partout ».

Accueilli très chaleureusement

L’attaquant vif et rapide, arrive donc à Lure, accueilli à bras ouvert par tout un club : « C’est comme si j’avais toujours été là. Franchement je n’ai jamais eu un accueil aussi chaleureux. Je ne regrette pas une seconde d’être à Lure, je suis super heureux », lâche Fred. Un accueil qui a également touché Fabien Boudarène : « Il est dans un petit appartement, tout le monde s’est mobilisé pour lui apporter quelque chose afin qu’il puisse se meubler. J’ai trouvé cela extraordinaire, c’est bien simple tout le monde l’adore ».

Aujourd’hui, Frédéric Mendy veut renvoyer l’ascenseur : « Je n’oublie pas, je suis là pour jouer au football et permettre à mon nouveau club de remonter en LR2 ». Des objectifs sportifs confirmés par Boudarene : « Même si Fred sera attendu chaque week-end par nos adversaires, il va également apporter son expérience dans le vestiaire, outre son talent. Nous allons gagner en cohésion avec nos jeunes éléments qu’il va encadrer ».

Le coach, enthousiaste, poursuit : « Fred va prochainement travailler en intérim et nous l’aiderons à passer ces diplômes d’entraîneur ». Tout le monde devrait être gagnant dans le foot luron qui a besoin de redorer son blason.