Partager

Avant le début de la saison, le sujet revient souvent sur la table. Comment faire pour que les joueurs potentiellement sélectionnables en équipe nationale ne soient pas perturbés par leur avenir ? Mais depuis l’ouverture du marché des transferts, 11 joueurs sénégalais de premier plan ont changé d’air à la recherche d’un nouveau challenge

Sadio, le coup de l’été
Redevenu un joueur de premier plan à Southampton après y avoir passé deux saisons, Sadio Mané a quitté les Saints pour Liverpool. Sur les tablettes de Manchester United, Tottenham ou encore Arsenal, le feu follet sénégalais a principalement agité le mercato estival. Finalement, il a été convaincu par Jorgen Klopp avant de déposer ses baluchons à Melwood. L’enfant de Bambali n’est pas le seul à avoir migré cet été. Il y a aussi Idrissa Gana Guèye qui n’a pas souhaité accompagner Aston Villa en Championship. de Birmingham, l’ancien Lillois a déposé sa valise à Liverpool comme Mané, mais chez le rival, Everton. La cote des Lions en Angleterre n’a pas baissé. En atteste le transfert de Papy djilobodji de Chelsea à Sunderland. Même s’il est resté pendant un an à Londres sans goûter aux délices de la Premier League, djilobodji s’est consolé avec les cinq mois passés au Werder Brême, en Bundesliga. de retour de prêt à Chelsea, l’ancien Nantais a tapé dans l’oeil des Black Cats.

Retour en zone pour Diamé
Malgré la montée en Premier League avec Hull City, Mouhamed diamé a préféré rester en Championship. Le milieu de terrain sénégalais s’est, contre toute attente, engagé avec Newcastle fraîchement relégué en division inférieure. Même si plusieurs observateurs estiment que c’est un mauvais choix pour le natif de Créteil, Momo diamé lui veut relever le défi d’une nouvelle montée avec les Magpies. Mais à Newcastle, Papiss Cissé et Henri Saivet n’ont pas fait le même choix que diamé. Au club depuis l’hiver 2012, Papiss Cissé y a connu toutes les émotions. Mais au fil des saisons, il s’y est éteint à petit feu à cause de blessures récurrentes. Finalement, le Sénégalais n’a pas jugé nécessaire d’accompagner son équipe en deuxième division anglaise. À 31 ans, le diato de Pakao s’est exilé en Chine pour s’engager avec Shandong Luneng. Quant à Henri Saivet, il n’a pas eu la confiance de Rafael Benitez, le coach des Magpies. dès son arrivée au club en fin de saison, l’entraîneur espagnol n’a pas caché son choix de ne pas travailler avec Saivet qui ne sera resté que six mois à Newcastle avant de s’engager avec l’AS Saint-Étienne pour un prêt sans option d’achat.

Abdoulaye Diallo : la relance en Turquie
En France, c’est le transfert d’Abdoulaye diallo qui a davantage attiré les attentions. de retour en prêt au Havre, le portier de Rennes a été barré par la concurrence dans les cages de l’équipe bretonne. Malgré quelques piges, diallo n’a pu s’imposer devant l’international français Benoît Costil. d’ailleurs, son avenir en équipe nationale du Sénégal semblait compromis. Pour se relancer, le natif de Reims a été prêté sans option d’achat à Çaykur Rizespor, en première division turque. Après plusieurs années de loyaux services, Lamine Sané a lui aussi changé d’air en quittant Bordeaux pour s’engager avec le Werder Brême. Le défenseur sénégalais qui a connu une année terne la saison dernière avec les Girondins a jugé nécessaire de changer d’air pour donner un nouvel élan à sa carrière. Annoncé avec insistance à Hull City, le natif de Villeneuvesur- Lot a finalement déposé ses valises en Allemagne pour repartir du bon pied. Sané y retrouve son compatriote Fallou diagne. Transféré de Rennes, le Médinois, qui connaît bien le championnat allemand pour avoir évolué à Fribourg, pourrait également creuser son trou en Bundesliga. Le néo-Lion Famara diédhiou a fait parler de lui à Clermont en terminant meilleur buteur de la dernière saison de Ligue 2. Suffisant pour convaincre les dirigeants d’Angers de l’enrôler dans leur effectif. À charge pour lui de rester dans sa bonne dynamique de la saison dernière. En Espagne, c’est Alfred Ndiaye qui a décroché la timbale. de Seville, il a migré à Villeréal. Le Sénégalais qui connaît bien la Liga après y avoir passé deux saisons pleines aura sans doute l’occasion de franchir un nouveau palier.