Partager
diafra sakho

Recalé à la visite médicale à West Bromwich Albion, Diafra Sakho «travaille dur et devrait être disponible» dans «trois ou quatre semaines», selon le président adjoint de West Ham, David Gold.

Bientôt le bout du tunnel pour Diafra Sakho. Gêné par des problèmes de dos qui ont été à l’origine de l’échec de son transfert à West Bromwich Albion en début août, l’attaquant international sénégalais de 26 ans est sur le chemin du retour. C’est ce qu’annonce le président adjoint de West Ham, David Gold. «Diafra Sakho s’entraîne dur pour retrouver le bon niveau de forme physique et peut donc rejoindre l’équipe», écrivait-il le 12 août dernier. Hier, il a renchéri avec un autre message : «Diafra Sakho travaille dur et devrait être disponible pour l’équipe dans trois ou quatre semaines.» Une bonne nouvelle qui devrait enchanter les supporters des Hammers, privés d’André Ayew, blessé face à Chelsea lors de la 1ère journée de Premier League et indisponible pour quatre mois (jusqu’en décembre).

Cette nouvelle devrait surtout donner le sourire à l’entraîneur de West Ham, Slaven Bilić, qui a récemment affirmé qu’il comptait sur l’ancien de Génération Foot. «C’est un bon joueur de qualité et tant qu’il sera avec nous, il sera sélectionnable.» Un statut de sélectionnable que Diafra peine encore à retrouver avec l’Equipe nationale du Sénégal. Absent de la sélection depuis le match aller contre la Namibie (il n’avait pas joué à cause d’une blessure) lors de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2017, il ne figure pas sur la liste des 24 joueurs publiée par Aliou Cissé mardi passé pour le retour face à la même équipe, le 3 septembre prochain à Dakar. C’est la même blessure qui l’avait contraint à déclarer forfait pour de nombreux matches avec l’Equipe nationale du Sénégal, notamment la CAN 2015 en Guinée-Équatoriale. Mais avec son retour annoncé, il pourrait espérer disputer sa première CAN au Gabon en janvier 2017.