Partager

Ancien sélectionneur des U23 du Sénégal, Karim Séga Diouf salue aussi la convocation du jeune prodige du FC Metz, Ismaïla Sarr. Bien que le Sénégal soit déjà qualifié pour la CAN 2017, le technicien du Ndiambour estime que la rencontre contre la Namibie est un match à prendre au sérieux car elle peut servir de préparation pour les qualifications de la Coupe du monde 2018.

«C’est bien réfléchi. il faut penser à deux choses : le renouvellement et le renforcement constant de l’équipe A. il faut des jeunes prometteurs comme Ismaïlia Sarr. il a arpenté toutes les sélections jeunes. C’est mérité. Ça peut donner l’appétit aux autres jeunes parce qu’on en a plein au niveau local comme à l’extérieur qui aspirent un jour à porter les couleurs nationales du Sénégal. Dans ce sens, c’est une excellente initiative de la part du coach Aliou Cissé. Lors de chaque match, nous devons compter sur les meilleurs. Tout match à ce niveau est capital et important. on ne peut pas aligner 5 victoires et négliger notre dernier match à domicile. Un  entraîneur et des joueurs de haut niveau doivent rester des compétiteurs. Compte tenu du niveau de forme des uns et des autres, l’entraîneur a mûrement réfléchi. Je l’encourage et je félicite les jeunes qui viennent d’arriver.

«Ismaïla, un profil intéressant»

Tout jeune qui méritera d’être sur le terrain, je suis sûr qu’il n’hésitera pas à le mettre. Aliou Cissé va mettre tout le monde sur un même pied. il faut mettre ces jeunes qui n’ont certes pas l’expérience de l’équipe A mais qui ont traversé toutes les sélections jeunes surtout en la personne de Ismaïlia Sarr. C’est aussi un profil dont on a besoin en équipe A. il a de la profondeur verticale. il sait déborder et il sait center. il n’est pas maladroit devant le but. Aliou et son staff prendront les mesures qui s’imposent. D’ici à la Coupe d’Afrique, on prie pour que tous nos joueurs où ils se trouvent soient en bonne santé. Mais d’ici à la Coupe d’Afrique, on ne sait jamais. Tout peut arriver. Il a bien fait de ratisser un peu large, de faire venir de jeunes joueurs comme Famara Diédhiou, Diawandou Diagne. Ismaïlia par rapport à ce que nous avons en équipe A en matière d’excentré, c’est un garçon à qu’il faut prêter attention. Je pense qu’il peut apporter quelque chose à la Tanière d’ici à la Coupe d’Afrique. Les qualifications pour la Coupe du monde, c’est en septembre donc c’est déjà arrivé. Mais avant, il faudra gagner le match contre la Namibie. D’ici là, on ne pourra faire que deux matchs de préparation. Donc ce match contribue à la préparation».