Partager

Président de l’institut Diambars, d’où sont issus les deux joueurs, Saër Seck parle du transfert d’Idrissa Gana Guèye à Everton et les velléités de départ de Kara Mbodj d’Anderlecht. 

Comment appréciez-vous le transfert de Gana Guèye à Everton ?
De manière très positive. Aston Villa étant descendu en 2ème division, il était important pour Gana de continuer sa progression dans le football anglais. C’est un garçon intelligent, engagé qui s’investit dans ce qu’il fait. Et c’est qui lui a valu, malgré les résultats faibles de son équipe, de pouvoir être courtisé par des équipes de  qualité, qui sont derrière le Big four ou le Big five comme Everton ou West Ham. Il a signé à Everton, c’est un palier  pour progresser et comme le disait notre coach Boubacar Gadiaga dans le quotidien Stades aujourd’hui  (avant-hier), «il lui reste à s’y adapter» et je n’ai pas de doute là-dessus. Si Dieu lui prête une bonne santé, à  enchaîner les performances qui lui permettent de lorgner un club plus fort. Il en a le potentiel car c’est un gosse discipliné, poli. Que Dieu l’aide à aller dans le sein des saints pour être dans le Big four du meilleur championnat du monde.
Kara Mbodj aspire à quitter Anderlecht pour l’Angleterre, qu’en pensez-vous ?
C’est normal…
Qu’est-ce que vous lui avez conseillé ?
Mes discussions avec Kara Mbodj restent entre lui et moi. Mais, c’est normal qu’il ait des ambitions. C’est un footballeur qui a du caractère et il aspire à aller dans les championnats majeurs. Il a des qualités pour cela et je ne suis pas choqué qu’il ait envie d’aller en Angleterre pour se frotter à ce qui se fait de mieux dans le football. Je dis toujours aux joueurs, leurs limites sont celles qu’eux-mêmes s’imposent. Ce sont des garçons qui ont suffisamment de qualité, pour prétendre à tout en ce qui concerne ce football professionnel. Kara a raison de vouloir franchir des paliers ; cela montre son esprit de compétition et qu’il n’a pas peur. Ce sont des choses  dont il faut le féliciter plutôt que de le critiquer. J’espère simplement, avec l’aide de Dieu, qu’il pourra y arriver. Que ce soit une autre page qui va s’ouvrir dans sa carrière.