Partager

Récemment recrutés par le Werder Brême, Fallou Diagne et Lamine Sané devraient former la paire en défense centrale. Les deux Lions pourraient marcher sur les traces de Kara Mbodj et Kalidou Koulibaly, l’actuelle paire axiale des Lions qui s’est constituée à Genk

Après pas moins de neuf saisons passées à Bordeaux, Lamine Sané vient de quitter la formation girondine pour rejoindre l’Allemagne et le Werder Brême. Le défenseur sénégalais, auteur de 13 matchs en Ligue 1 la saison dernière et 4 en Europa League, a rejoint son compatriote Fallou Diagne. Ce dernier a aussi quitté l’élite du foot français et le club de Rennes pour retrouver la Bundesliga allemande qu’il a déjà connue lorsqu’il évoluait à Fribourg. L’année dernière, Fallou avait disputé 24 matchs et inscrit 6 buts en France. Les deux internationaux sénégalais ont de grandes chances de constituer la paire titulaire en défense centrale au sein de leur nouvelle formation. À quelques mois de l’ouverture de la CAN 2017 au Gabon, Lamine Sané et Fallou Diagne sont encore loin d’avoir acquis leurs sélections. Le duo Kara Mbodj-Kalidou Koulibaly, aligné pour la première fois en équipe nationale lors de la 2ème journée des éliminatoires de la CAN 2017 contre la Namibie (2-0), le 5 septembre 2015, enfile les bonnes prestations. Si le défenseur de Naples et celui d’Anderlecht s’entendent comme deux larrons en foire, c’est surtout parce qu’ils ont eu à évoluer ensemble sous les couleurs de Genk en Jupiler League belge. Lamine Sané forfait contre la Namibie, Kara Mbodj s’était même réjoui à l’idée de voir Kalidou Koulibaly rejoindre la Tanière. «Lamine Sané reste un élément très important en équipe nationale. Mais, on a l’habitude de faire avec les forfaits et les absences des uns et des autres en fonction des matches. Et puis Kalidou Koulibaly qui est appelé aujourd’hui pour la première fois, je le connais très bien pour avoir évalué avec lui  pendant deux saisons (2012-2014 au RC Genk, en Belgique). Donc, je pourrais même dire que j’ai plus d’automatismes avec lui, car on jouait ensemble chaque week-end», confiait l’ancien pensionnaire de Diambars. Ayant quasiment acquis leurs tickets pour la prochain messe du football africain, Kalidou et Kara ne doivent, cependant, pas dormir sur leurs lauriers car Lamine Sané et Fallou Diagne n’ont pas dit leur dernier mot et comptent bien bousculer la hiérarchie.

KARA-KOULIBALY NAIT A GENK, FALLOU-SANE A BREME ?

Si Fallou Diagne est un novice en équipe nationale, Lamine Sané, lui, à l’habitude de recevoir des convocations pour défendre les couleurs de son pays. Ayant porté pour la première fois le maillot floqué de la tête de Lion le 17 novembre 2010 à Sannois-Saint-Gratien, lors d’un match amical remporté contre le Gabon (2-1), le grand frère de Salif Salif est actuellement l’un des plus anciens de l’effectif actuel des Lions et a fini d’acquérir son statut de cadre. D’ailleurs, le nouveau joueur du Werder a été promu capitaine à l’arrivée d’Aliou Cissé à la tête des Lions. Malheureusement pour le natif de Villeneuve-sur-Lot, les blessures à répétition et les déboires dans son ancien club, Bordeaux, l’ont éloigné de la sélection. Maintenant qu’il a quitté son club formateur pour une nouvelle destination, rien ne s’oppose à un come-back de Lamine Sané s’il retrouve son meilleur niveau. Contrairement à ce dernier, Fallou Diagne n’a pas une grosse expérience avec les Lions. Passé par Metz, Fribourg et Rennes, le Médinois a longtemps attendu avant de bénéficier d’un statut d’international. L’ancien pensionnaire de Génération Foot a été sélectionné pour la première fois lors du match amical contre le Rwanda (2-0) et la 5ème journée des éliminatoires de la CAN 2017 face au Burundi (2-0).

Entré en jeu lors du succès sur la pelouse des Amavubi, Fallou avait fait très bonne impression pour ses premières minutes. Loin de s’emballer à la fin de la rencontre, l’ancien Rennais soulignait l’importance de la concurrence. «Pour moi, dans tout ce qu’on fait dans la vie, s’il n’y a pas de concurrence, ce n’est pas bien. Je préfère qu’il y ait de la concurrence. C’est cela qui nous permet d’avoir une bonne équipe», disait-il. Au Werder Brême qu’ils ont rejoint lors de ce mercato estival, Lamine Sané et Fallou Diagne, qui ont de  grandes chances d’être alignés ensemble après le retour de Papy Djilobodji à Chelsea, auront l’occasion de travailler les automatismes pour s’entendre aussi bien que la paire Kara Mbodj-Kalidou Koulibaly. Et, pourquoi pas, déloger les «indéboulonnables » ? La mission s’annonce difficile mais pas impossible. En dehors de la rude concurrence de Kara Mbodj et Kalidou Koulibaly, ils devront rivaliser avec Zargo Touré et Papy Djilobodji pour une convocation en équipe nationale.