Partager

C’est reparti pour une nouvelle saison de Ligue 2 française et sa cohorte de Sénégalais. Si Abdoulaye Sané de Red Star aura à cœur de faire  comprendre à Rennes qu’il a eu tort de ne pas croire en lui, Mamadou Thiam aura la lourde responsabilité de faire oublier Famara Diédhiou qu’il a remplacé à la pointe de l’attaque de Clermont.

La course à la succession de Nancy est ouverte depuis vendredi, tout comme celle de Famara Diédhiou qui avait fini meilleur buteur de l’exercice passé avec 21 buts. chez les Sénégalais évoluant dans l’antichambre de l’élite française, Mamadou Thiam qui a rejoint Clermont attirera sans doute l’attention. Tout comme Abdoulaye Sané qui, après avoir fait ses preuves avec la réserve de rennes, voudra continuer sur la même lancée. avec le red Star qui compte sur lui pour réussir la montée qu’il a ratée de peu la saison passée. La tâche s’annonce  toutefois des plus ardues. Les relégués de l’élite à savoir Reims, Troyes ou le Gazélec de Christophe Diédhiou et Kader Mangane semblent bien armés pour reprendre l’ascenseur, tout comme Le Havre et Lens de Ndiaye Dème Ndiaye, proches de l’accession la saison dernière.

Abdoulaye Sané, la l2 pour mieux revenir

En fin de contrat à rennes, Abdoulaye Sané s’est récemment engagé pour trois saisons avec le Red Star. L’international espoir sénégalais compte sur ce nouveau challenge avec le club francilien pour se remettre d’aplomb. Sous le magistère de Fréderic Antonetti, Sané avait joué 20 matchs en Ligue 1 lors de l’édition 2011/2012. il avait ensuite fait l’objet d’un prêt compliqué à Laval lors de l’arrivée de Montanier qui n’a pas voulu lui donner sa chance. Sa bonne saison avec la réserve de rennes en 2015/2016 (15 buts en 19 matchs) lui a permis de susciter l’intérêt de beaucoup de clubs, notamment de Red Star qui lui a fait signer un contrat de trois ans. «Je n’ai jamais rien lâché et je continuerai de travailler dur pour retrouver mon meilleur niveau et apporter tout ce que je peux à mon nouveau club», disait-il lors de sa signature.

Mamadou Thiam, faire oublier Famara

Le successeur de Famara Diédhiou ne portera pas son numéro, mais le 9. une façon peut-être de ne pas s’attarder au jeu de la comparaison avec le meilleur buteur et joueur de Ligue 2 de l’année dernière. Prêté pour une saison (sans option d’achat) par Dijon, l’international u20 sénégalais sait ce qui l’attend en auvergne. clermont a fini 5ème de l’exercice écoulé et voudra sans doute que sa nouvelle recrue ait la même réussite que son compatriote parti à angers. Pour cela, il lui faudra faire mieux que ses 3 buts en 17 matchs de Ligue 2 l’année dernière. Le puissant avant-centre s’est tout de même fixé un objectif personnel : «Atteindre la barre des dix buts. J’espère avoir du temps de jeu pour franchir un cap et prétendre à jouer plus haut». À clermont, Thiam retrouve un autre Sénégalais, à savoir Joseph romeric Lopy qui espère retrouver l’élite après 4 ans à Sochaux et un bref passage l’année dernière à l’uS Boulogne.

Abdallah Ndour et oumar Pouye : continuer la remontée

Que d’échelons gravis par Strasbourg et ses deux Sénégalais, Abdallah Ndour et Oumar Pouye. club historique du football français et ancienne place forte de Ligue 1, le RC Strasbourg savoure cette année son retour dans le monde professionnel, cinq ans après une liquidation judiciaire. 3èmebuteur du national en 2014-2015 avec Amiens (17 buts), Oumar Pouye a paraphé un contrat d’une saison en 2015 avec le Racing Strasbourg. L’accession en Ligue 2 acquise, le club du coach Thierry Laurey a levé l’option d’achat et compte sur l’attaquant sénégalais pour atteindre l’objectif de maintien qu’il s’est fixé pour cette année. un autre Sénégalais devrait aussi aider pour cet objectif. Transfuge du Fc Metz, Abdallah Ndour n’a pas mis très longtemps pour prouver aux alsaciens qu’ils n’avaient pas tort de l’arracher au Fc Metz un an plus tôt. Le latéral gauche sénégalais a joué 32 matchs sous le maillot bleu en 2015/2016, marquant même à deux reprises face à Fréjus (1-1) et contre Sedan (2-0). Sa propension à jouer offensif et ses centres souvent dangereux en font un élément incontournable pour le club de la Meinau. Pour Orléans de Yannick Gomis, un maintien ne serait pas forcément négatif pour ce club qui vient de monter à l’étage supérieur. Pour Auxerre de Mouhamet Sané et Mouhamadou Diaw dont la pré-saison n’a pas été des meilleurs, il s’agira de tout faire pour finir mieux que la triste 8ème place de l’année dernière. Le Gazélec de Christoph Diédhiou débute vendredi face à Brest. Les coéquipiers du Sénégalais devront réussir ce premier acte de la saison et poser ainsi les jalons d’un bref séjour en Ligue 2