Partager

Libre de tout engagement, l’international sénégalais Issiar Dia s’entraîne avec Nancy, où il a joué de 2006 à 2010. En attendant une prochaine signature ?

Ce n’est encore qu’une hypothèse, mais elle pourrait aboutir à une prochaine signature d’Issiar Dia à Nancy, promu en Ligue 1, et où l’international sénégalais a découvert l’élite en 2006 après avoir découvert le monde professionnel à Amiens. Dia, libre de tout engagement depuis le 30 juin dernier, s’entraîne depuis quelques jours avec l’ASNL, et participe même au stage qu’effectuent actuellement les Lorrains à Munster. Il n’a pas participé au match perdu samedi (0-1) face à Strasbourg Ligue 2), car il s’estime actuellement «trop juste physiquement pour cela.» Dia, qui avait quitté Nancy en 2010 pour le Fenerbahce Istanbul (Turquie) avant de rejoindre le Qatar (Lekhwiya puis Al Kharitiyath) était revenu en France l’année dernière, pour une expérience guère concluante au GFC Ajaccio, alors en Ligue 1.

Le Franco-sénégalais, plutôt que de poursuivre cette expérience en Corse, avait préféré retourner à Al Kharitiyath pour y terminer la saison et retrouver le temps de jeu qui lui manquait. Alors qu’il s’entraîne à Nancy, où il a retrouvé certains de ses anciens coéquipiers comme les ex internationaux marocains Mickaël Chrétien et Youssouf Hadji, mais aussi Pablo Correa, l’entraîneur de l’ASNL, Dia aspire d’abord à retrouver une bonne condition physique avant d’envisager la suite. «C’est ma priorité. Je veux effectuer une bonne préparation. Ensuite, je me poserais la question de mon avenir. »

L’ASNL, qui avait accueilli Hadji et Chrétien au retour d’expériences difficiles en Turquie avant de leur proposer un contrat pourrait en faire de même avec Dia. «C’est une éventualité. Il est encore trop tôt pour en parler, mais c’est possible, en effet», explique le joueur, lequel devrait prochainement jouer quelques minutes lors d’un futur match amical de l’ASNL.