Partager

Le milieu de terrain sénégalais de West Ham, Cheikhou Kouyaté, franchit un cap. Après la sélection nationale, il se voit confier le brassard de capitaine des Hammers. C’était en match amical mais «Yadel» pourrait être confirmé.

Peut-être le couronnement de la bonne saison réalisée dans l’effectif. en tout cas, Slaven Bilic, coach de West Ham, semble installer Cheikhou Kouyaté au poste de capitaine. le milieu de terrain sénégalais des Hammers a, en effet, porté le brassard de capitaine à l’occasion de la dernière rencontre amicale perdue par West Ham face à Rubin Kazan (Russie), qui l’a battu sur le score de 3-0. même s’il n’a pas encore été officialisé dans cette fonction, «Yadel» semble tenir la corde pour suppléer Kevin Nolan au capitanat. Plusieurs facteurs militent en faveur de Kouyaté. sa sérénité en fait un capitaine naturel. Depuis qu’il est arrivé à West Ham, le sénégalais ne cesse de prendre du galon, match après match, saison après saison. Certainement, Slaven Bilic veut prouver à ses poulains que le caractère de battant de Kouyaté et son moteur infatigable font de lui un candidat crédible pour le brassard de capitaine. sur ce plan, «Yadel» a la possibilité d’amener quelque chose en plus. D’ailleurs, lors de sa prolongation de contrat, son coach, slaven Bilic, avait confirmé à l’agent de Kouyaté sa volonté de le promouvoir capitaine de son équipe. au club depuis l’été 2014 en provenance d’Anderlecht, l’enfant de Khar Yalla a fait 65 apparitions en Premier league. toutefois, s’il venait à être confirmé par Slaven Bilic, l’ancien pensionnaire de Yeggo restera sur sa lancée en sélection où il a été promu capitaine par Aliou Cissé depuis septembre 2015, à Windhoek, face à la Namibie, lors de la 2ème journée des éliminatoires de la Can-2017. se fondant dans la masse, «Yadel» travaillait dans la plus grande sobriété mais se révélait inexorablement comme un leader naturel.