Partager
Mame biram Diouf

En 26 matchs, Mame Biram Diouf n’a inscrit que 5 buts, lors de la saison écoulée. Des statistiques en dessous de celles de 2015 où le Sénégalais avait marqué 11 fois en 34 apparitions en Premier League. Cette saison, «Diego» est attendu pour un nouvel envol.

Très peu utilisé la saison dernière chez les Potters, Mame Biram Diouf ne rentrait pas dans les plans de Hugues. Avec un contrat courant jusqu’en juin 2018, le Sénégalais se doit de faire une bonne préparation hivernale afin de récupérer sa place de titulaire sur la ligne offensive de Stoke City. Le Parcellois a fait face à une rude concurrence à Stoke et sa blessure en septembre dernier a brisé son envol. Un retard à l’allumage qui contraste avec une vieille habitude de Mame Biram Diouf consistant à s’illustrer en début de saison.

L’ancien sociétaire de Blackburn Rovers, qui a soigné sa blessure aux adducteurs, a, au fil des rencontres, perdu sa place. Même s’il lui arrivait de jouer quelques bribes de minutes, Diouf n’était pas le choix numéro 1 de Mark Hugues. en 26 apparitions, «Diego» n’a marqué que 5 buts. Pendant ce temps, son concurrent au poste, l’Autrichien Marko Arnautovic, a, en 34 matchs, fait trembler 11 fois les filets adverses. À deux ans de la fin de son contrat, Mame Biram doit mettre les bouchées doubles afin que sa valeur marchande ne chute pas. À 29 ans, le joueur révélé à Molde (Norvège) est certainement conscient que le moment est venu pour lui de changer de statut en  devenant le premier choix au Britannia Stadium. Un nouvel envol pourrait lui permettre de continuer l’aventure avec les Potters  et éventuellement attirer certaines grosses cylindrées anglaises.

Ce nouvel envol serait également profitable à la sélection nationale. Il n’a pas été souvent le premier choix des sélectionneurs qui se sont succédé à la tête de l’équipe nationale. Mais, depuis l’arrivée d’Aliou Cissé, Mame Biram Diouf a pris une autre dimension. Il affirme ses qualités de match en match. Sa vivacité, sa combativité et surtout son habilité des deux pieds en font un attaquant complet et redoutable. Sans oublier la qualité de son jeu de tête. en attestent ses 5 buts en Lion en un an.

Impliqué dans quasiment tous les mouvements offensifs des Lions, «Diego» a toujours donné satisfaction à Aliou Cissé qui exige des attaquants un travail défensif. À trois semaines de la reprise de la Premier League, Mame Biram est attendu aussi bien pour les fans de Stoke City que par ceux de l’équipe du Sénégal. La balle est sous la godasse de «Diego».