Partager

Ils sont pour le moment 6 équipes qui cherchent un entraîneur et il n’est pas exclu que la liste s’allonge d’ici la reprise du championnat de Ligue Pro. Comme pour dire que la pression a fini de gagner les préposés au banc qui seront encore mis à rude épreuve.

Comment seront les bancs des équipes de Ligue Pro la saison prochaine ? La question mérite d’être posée au vu du rythme avec lequel le banc des équipes change de nom.

En effet, ils sont pour le moment six (6) équipes qui cherchent un entraîneur pour la saison prochaine. Déjà avant la fin du championnat de Ligue 1 remportée par l’Us Gorée, Niary Tally avait annoncé la couleur en se séparant à la surprise de Lamine Dieng. Ayant limogé Karim Séga Diouf au milieu du guet, l’As Douane n’a plus envie de continuer avec son coach-intérimaire et devra trouver un autre candidat au banc.

Suneor de Diourbel relégué en Ligue 2 et Dakar Sacré-Cœur (pensionnaire de Ligue 2) ont attendu la fin du championnat pour remercier leur entraîneur, à savoir Dominique Coly et Abdoulaye Sy. Ces deux clubs devront du coup aller à la pêche à l’homme-providentiel.
Ayant subi le même sort que l’équipe diourbelloise, l’Olympi­que de Ngor, qui a pris aussi l’ascenseur pour la Ligue 2, est entrée dans la danse en se séparant de manière «diplomatique» de Sidate Sarr qui est «arrivé en fin de contrat» après 5 bonnes années de service.

Cafouillage au Jaraaf
Quid du Jaraaf ? Appare­mment chez les Médinois, on cherche aussi un entraîneur en dépit des assurances données par Ndoffène Fall, il y a quelques semaines, annonçant le maintien de Alassane Dia. Et justement, c’est ce qui complique la chose, en attendant sûrement que les instances du club se réunissent pour donner leur version «officielle». Et dans la même foulée informer sur le cas Alassane Dia qui pour certains veut prendre du recul, là où d’autres renseignent qu’il devrait occuper le poste de directeur technique des «Vert-blanc».

Mais pour le moment, et si on en juge par nos confrères de l’Aps, c’est Malick Daff qui est annoncé sur le banc du Jaraaf. Une arrivée qui, selon le quotidien Stades d’hier, pourrait être plombée par les humeurs de certains supporters. Et justement en parlant des arrivées, on peut citer l’Us Ouakam qui a retrouvé un fils du club, Al Ousseynou Sène, qui reprend les commandes.

A noter que certaines équipes, comme entre autres, Diambars, Us Gorée, Linguère, Casa Sports, Guédiawaye Fc, Ndiambour… sont certaines, à moins d’un «tremblement de terre» de dernière minute, de garder leur staff technique.