Partager
diamé

La blessure de Demba Ba lui rappelle la sienne, qui l’a éloigné des pelouses pendant six mois en 2015. Mais, Mouhamed Diamé se dit optimiste quant au retour de l’attaquant de Shanghaï Shenhua, victime dimanche dernier d’une fracture au tibia-péroné.

«C’est une blessure horrible. Les footballeurs ont horreur de ce genre de blessure. J’ai eu Demba, et il va mieux. C’est quelque chose qu’il a vécue par le passé. C’est vraiment compliqué. J’ai vu les images mais elles sont impressionnantes. Avec la foi du joueur et toute la confiance qu’il a en Allah, il sera bien aidé. et il aura la force à revenir beaucoup plus fort. Je suis persuadé qu’au bout de sa rééducation, il retrouvera les terrains. J’ai lu certaines personnes dans la presse qui parlent de la fin de la carrière de Demba Ba, mais je suis convaincu que ça ne sera pas le cas pour lui. Tout se passera bien et il nous reviendra le plus tôt possible. en tout cas, on est derrière lui et on souhaite que l’opération se passe super bien. Demba sait que tous ses coéquipiers de l’équipe nationale le soutiennent. nous sommes de tout coeur avec lui.

«AUCUN FOOTBALLEUR NE VEUT VIVRE CE GENRE DE BLESSURE»

Se blesser et rester out plus de six mois est toujours difficile à surmonter pour un joueur. Pour avoir vécu un temps de repos similaire, je peux vous dire que ce n’est pas facile. Aucun footballeur ne veut vivre ce genre de situation. Que ce soit sur le terrain ou en dehors. On fait tout pour ne pas se blesser et rester sur le carreau  pendant tout ce temps. Mais, ça fait partie de la carrière d’un footballeur. C’est aussi les risques de notre  métier. il faut les accepter et vivre avec. Demba va retrouver toutes ses forces. il est déjà passé par ce genre de blessure par le passé. C’est un peu plus facile pour lui qu’une personne qui n’a jamais vécu cela. Il sait déjà comment se comporter et quel genre de travail il doit adopter pour revenir assez vite. Je pense qu’il mettra l’accent sur le repos et ensuite le travail, surtout pendant sa période de rééducation.

«LA PREMIERE CHOSE QUE J’AI FAITE APRES AVOIR VU LES IMAGES»

Personnellement quand j’ai appris la blessure, j’ai regardé la vidéo cinq fois d’affilée et, croyez moi, ce n’est pas facile. Auparavant, je regardais des vidéos de ce genre de personnes que je ne connais pas. Mais quand il s’agit d’un proche comme Demba Ba, c’est une sensation différente que je ressens. et j’avoue que ça m’a fait énormément mal. Du coup, la première chose que j’ai faite, c’est de prendre mon téléphone et lui adresser un message dans lequel je lui ai dit : Allah est avec toi. Et toutes nos prières t’accompagnent. C’est une façon de lui faire comprendre qu’on souhaite qu’il revienne plus vite sur les pelouses pour continuer à faire plaisir. il m’a répondu le lendemain en me disant que ça va. Qu’il attendait son médecin de France pour se faire opérer. À partir de là, j’ai eu confiance et je sais qu’il reviendra à nouveau pour continuer son travail.»