Partager

Le marché estival des transferts ouvert depuis le 9 juin dernier et qui se poursuivra jusqu’au 31 août se vit intensément. Même si du côté sénégalais les mouvements sont plus sentis chez les défenseurs que chez les attaquants ou milieux.

Il n’est pas sans dire que le mercato des  sénégalais n’est pas très animé. Mais, comparé au niveau de mouvements notés ailleurs et au nombre de Lions qui devraient en réalité être concernés par ce jeu de chaises sportives, c’est moindre.

En effet, mis à part Sadio Mané qui a bien réussi son passage de Southampton à Liverpool pour 25 milliards en 5 ans ou Papis Cissé ( qui n’est plus appelé en sélection sous Aliou Cissé) , les attaquants n’ont pas beaucoup bougé.  Diao Baldé Keita est en bras de fer contre la Lazio.

Ce qui est loin d’être le cas des défenseurs qui sont très en vue. La dernière en date est le transfert de Lamine Sané des Girondins de Bordeaux à Hull City pour 3 millions d’Euros, après Fallou Diagne qui a rejoint le Werder de Brême la semaine dernière.

En passant par les annonces en coulisses des possibles départs de Cheikh Mbengue de Toulouse à l’Olympique de Marseille, de Bayal Sall vers d’autres cieux, de Djilobodji définitivement au Werder ou pourquoi pas en Premier League….

Chez les milieux, même si le départ de Gana Guéye vers d’autres cieux après la relégation des Villans est annoncé depuis le début de l’été, cela ne se confirme pas toujours.

Maintenant à plus de 45 jours  de la fermeture  du marché estival, tout est encore possible pour la plupart des Lions qui ont besoin de se « sécuriser » pour bien préserver leur place en sélection. Car avec Aliou Cissé la confiance passe aussi par une stabilité et une présence remarquée en club.