Partager

Le latéral droit du PSG Youssouf Sabaly, courtisé par les Girondins de Bordeaux et le FC Nantes au mercato, semble compter aux yeux d’Unai Emery.

« C’est compliqué. Il a fait une très bonne saison l’année dernière. On était ravi de l’avoir parmi nous. C’est vraiment un super garçon et un super joueur. Aujourd’hui, il appartient au Paris Saint-Germain. Le coach vient de changer. Je ne sais pas quelle décision ils ont pris pour lui. »

Emery fait beaucoup travailler Sabaly

Ce mercredi, Franck Kita ne cachait pas son pessimisme concernant le retour de YoussoufSabaly au FC Nantes au mercato. Au même titre que les Girondins de Bordeaux, les Canaris sont ainsi dans l’attente de savoir ce qu’Unai Emery a prévu de faire avec le joueur mais l’entraîneur espagnol a apporté une première réponse assez claire en le titularisant hier soir lors du premier match amical de la saison face à West Bromwich Albion (2-1). Auteur d’un match neutre, Sabaly a avoué par ailleurs qu’il était totalement impliqué dans le projet d’Emery et mieux, que la réciproque semblait aussi vraie. Le technicien basque donne en effet une part importante aux latéraux et a toujours voulu les façonner dès son arrivée dans ses clubs respectifs.

« Sabaly ? Non, je ne crois pas qu’il reviendra »

Là, il n’a pas dérogé à la règle puisqu’on a déjà pu remarquer que sur les phases offensives, les latéraux (Sabaly et Kurzawa d’abord, puis Aurier et Maxwell) ont joué au niveau, voire plus haut que leurs attaquants de couloir pendant ce match. « Le pressing, les sorties de balles, les placements offensifs et défensifs, on a travaillé énormément de choses depuis dix jours », confirme Sabaly. Interrogé sur un possible retour de ce dernier à la Jonelière cet été, le journaliste de 20 Minutes David Phelippeau a enfin fait part de son pessimisme, comme Franck Kita avant lui. « Non, je ne crois pas qu’il reviendra », a ainsi glissé notre confrère sur son compte Twitter. La messe est-elle dite ?