Partager

Depuis que son transfert à Swansea a capoté pour cause d’interférences dans le dossier, Kara Mbodji fait toujours la Une des journaux Belges. Absent du stage de préparation d’Anderlecht en Autriche, le Sénégalais est contraint de rester à la disposition des kinés du club. 

La presse belge a récemment évoqué une mésentente entre le défenseur central d’Anderlecht et René Weiler, le nouvel entraîneur de l’équipe qui aurait même engagé Sebastian de Maio, le défenseur central franco-italien de la Genoa pour remplacer le Sénégalais. Contrairement aux rumeurs évoquant un rappel à l’ordre de Weiler envers Kara Mbodji, les deux hommes auraient plutôt trouvé un compromis pour permettre au défenseur d’Anderlecht de retrouver toutes ses sensations avant la prochaine saison qui se profile à l’horizon.

Présent au club depuis le 23 juin dernier pour une reprise prévue le 27 du même mois, Kara a selon la réglementation fait le test-couper qui permet aux médecins de contrôler le rythme cardiaque de chaque joueur et de diagnostiquer les éventuels problèmes dont il pourrait souffrir. Après avoir passé avec brio cet exercice, l’ancien Diambars est rentré dans les rangs à l’image de tous ses coéquipiers. Simplement, à la veille du premier match d’entraînement, Kara et son entraîneur ont eu un petit malentendu. Ayant informé son défenseur qu’il débuterait le match comme titulaire, René Weiler a quelque peu été surpris de la réponse du mbourois qui lui aurait demandé d’être ménagé, puisqu’il venait juste de reprendre les séances d’entraînement. mais face à l’insistance du coach, qui a souhaité juste voir le mouvement d’ensemble de l’équipe pour se faire une idée, l’ancien joueur de Genk a accepté de jouer les quarante cinq premières minutes. Après cette rencontre amicale, Weiler a eu une discussion avec Kara Mbodji pour lui dire qu’il ne lui tient pas rigueur de sa volonté d’être ménagé, mais qu’il comptait plutôt sur son expérience afin que l’équipe retrouve son équilibre.

Si le défenseur n’a pas effectué le déplacement  en Autriche pour le stage de six jours, c’est parce qu’il a été mis à la disposition des kinés qui doivent s’occuper de sa rééducation. Son coach lui aurait demandé de profiter de ces moments pour se soigner d’autant plus que le Sénégalais est suspendu pour les deux prochaines rencontres des préliminaires de la Ligue des champions. Il a écopé d’un carton rouge lors du dernier match de l’Europa League qui avait opposé son équipe au Shakhtar donesk.