Partager

Le milieu international sénégalais Pape Alioune Ndiaye juge la poule des «Lions» jouable, mais prévient qu’il y aura des «matchs extrêmement compliqués».

«Il n’y a plus de petites équipes. Ce sont les qualifications pour la Coupe du Monde, le niveau sera relevé et les matchs âprement disputés. De mon point de vue de joueur, nous ne pouvons pas passer à côté. Les matchs seront extrêmement compliqués, il faudra être prêt et ne surtout prendre aucune équipe à la légère. Toutes les équipes vont se donner corps et âme pour être à la phase finale.»

Afrique du Sud: «C’est une équipe qui est en train de progresser avec de nouveaux joueurs. Elle est composée de beaucoup de jeunes. C’est une équipe avec une histoire et un vécu. Ça va être un bon match. Le Challenge Mandela était un autre match. Chaque match a son contexte et celui ci sera différent. Là, on parle de qualification pour la Coupe du Monde, l’intensité ne sera pas la même, tout comme l’atmosphère. Mais, nous savons ce qui nous attend et nous ferons tout pour sortir victorieux de ces matchs.»

Le Cap-Vert : «C’est aussi une très bonne équipe qui progresse. Les matchs seront relevés et très disputés, l’objectif étant la qualification à la Coupe du Monde.»

Le Burkina : «Il a montré de très belles choses et on a encore souvenance de sa Can en 2013 (finale perdue 0-1 contre le Nigeria). Ce sont des équipes qu’il faudra prendre très au sérieux, parce que les matchs seront très tactiques. Mais le Sénégal est une grande nation de football. Si les autres équipes ne nous craignent pas, nous ne les craignons pas. Je pense qu’elles nous craignent plus que nous. C’est une marque de respect significative. Mais ça, c’est sur le papier. Il faudra se battre sur le terrain.»