Partager
Mbengue

Après trois années passées au Stade Rennais, Cheikh Mbengue ira relever un nouveau défi ailleurs. Où ? Là est la question. Pour Foot Mercato, le défenseur sénégalais, en fin de contrat, revient sur son départ de Bretagne et donne la tendance pour son mercato avec une piste stéphanoise qui est agitée.

Jeudi, les joueurs du Stade Rennais ont pour la plupart repris le chemin de l’entraînement à la Piverdière. Ce n’était pas le cas de Cheikh Mbengue. Le défenseur, en fin de contrat, quitte en effet le club breton après trois années de bons et loyaux services.

Forcément, les souvenirs sont nombreux : «J’en garde de bons souvenirs. C’est un bon club dans une belle région. C’est un club où j’ai pris beaucoup de plaisir, j’ai rencontré de belles personnes, que ce soit le président, les personnes qui travaillent pour le club. Je remercie tout le monde. Maintenant, je pars de Rennes en étant content de ce qu’il s’est passé là-bas. Dans l’ensemble, je suis assez satisfait de mon aventure rennaise. A part sur la fin où ça s’est moins bien passé.» Le Sénégalais poursuit : «Au début de la saison, c’était un peu compliqué. On était en discussion avec le club et on n’est pas tombé d’accord. Mais j’ai continué à me battre. A partir d’octobre jusqu’à fin avril, j’ai joué tous les matchs. J’ai fait 25 matchs au total cette saison. Ce n’est pas beaucoup. Mais si on regarde les conditions dans lesquelles j’étais en début de saison, je trouve que je m’en suis bien sorti. Je partais vraiment pour ne pas jouer. Je n’étais pas dans le groupe.»

«On n’est pas tombé d’accord pour ma prolongation»
Malgré cela, Rennes n’a pas abandonné l’idée de le faire prolonger : «Le club est revenu vers moi. On a discuté jusqu’à la fin de la saison. On n’est pas tombé d’accord. C’est le foot, ce sont des choses qui arrivent. Je leur souhaite bonne chance.»

Après trois ans, l’ancien du Tfc voulait aussi relever un nouveau défi : «J’ai envie de découvrir autre chose aussi. On n’est pas tombé d’accord, mais cet aspect-là a aussi compté. C’était le moment de partir.» Partir, oui. Mais où ?

Cheikh Mbengue a des préférences, mais reste lucide également : «Aujourd’hui, j’ai assez d’expérience dans le foot pour savoir qu’il y a ce qu’on veut et la vérité des choses. Il est vrai que j’ai une petite attirance pour le championnat anglais et le championnat allemand. Mais il y a la réalité du marché aussi, l’offre et la demande. Je ne me suis pas focalisé sur ces championnats. Si j’ai autre chose qui me correspond, où l’offre est intéressante, pourquoi pas ? Je suis ouvert à pas mal de choses.»

Sunderland, Newcastle et les autres
Cela tombe bien, car les prétendants sont nombreux : «Plusieurs clubs m’ont sollicité. Saint-Etienne m’a sollicité. Il y a aussi Sunderland, des clubs en Turquie, Newcastle. Je me laisse encore un peu de temps, mais pas trop.» Les Verts apprécient ainsi le profil du défenseur qui, en plus d’être libre, présente l’avantage de bien connaître la Ligue 1. «C’est quelque chose qui est tout neuf (l’intérêt des Verts). On va réfléchir avec mon agent. Il y a d’autres clubs intéressés.»

Parmi eux, plusieurs en Premier League. Selon nos informations, Stoke City, West Bromwich Albion et donc Sunderland sont sur le coup. Les Black Cats ont leurs chances : «C’est un club qui m’intéresse. Tous m’intéressent», car Mbengue a aussi des touches avec Hambourg : «C’est un championnat qui me plaît. Ils ont rencontré mon agent il y a quelques jours et ils ont discuté.»
Le joueur de 27 ans a plusieurs options, mais compte bien prendre une décision très vite : «Je vais réfléchir avec mon agent. On doit se voir dans la semaine pour faire un point et prendre une décision. Je n’ai pas envie de me retrouver en juillet dans l’attente. J’aimerais faire un choix rapidement. On n’est jamais serein dans le foot tant que ce n’est pas signé. Je sais que des choses dépendent de moi. J’ose espérer qu’on aura trouvé mon prochain club très vite.» Les prochains jours devraient permettre à Cheikh Mbengue d’y voir plus clair.