Partager

Après une dizaine de jours de patience, les Lions sont finalement rentrés dans leurs fonds. Le ministère des Sports a mis la main à la poche pour honorer ses engagements en payant les quatorze joueurs rentrés au bercail après leur victoire face au Burundi. 

Si un problème de trésorerie a été dans un premier temps évoqué, les responsables de la Fédération sénégalaise de football ont, quant à eux, avancé un problème de devises pour justifier le retard noté dans le paiement des primes des joueurs qui ont composté leur ticket qualificatif à la CAN-2017. A l’exception de Cheikh Ndoye qui a reçu ses émoluments depuis la semaine dernière, les treize autres Lions ont été aussi contactés par les fédéraux. Ils ont chacun empoché 2 millions de FCFA, pendant ce temps, leur entraîneur a émergé à hauteur de 4 millions FCFA, soit le double de la prime des joueurs.

Du côté du département des Sports, on nous signale que c’est le ministre Matar Bâ lui-même qui a pris le dossier en main. Le patron du sport sénégalais se serait personnellement impliqué pour que cette histoire de primes ne plombe pas la quiétude de l’équipe nationale. Par la même occasion, il a demandé à ses services de veiller à ce qu’une telle situation ne se reproduise plus, informe-t-on du côté de la Zone B.