Partager

La course à la première place dans le duel entre Diambars et Guédiawaye FC respectivement 1er et 3ème de Ligue 1 à l’issue de la 24ème journée et pour le maintien entre les deux dernières équipes du classement, le Ndiambour de Louga et l’Olympique de Ngor, seront entre autres les deux affiches phares de l’avant dernière journée programmée ce dimanche.

Leader de la ligue 1 avec deux points d’avance sur le Guédiawaye FC, l’équipe de Diambars (37 points) peut écarter son adversaire de la course au titre en gagnant sur sa pelouse du stade Fodé Wade de Saly Portudal.

Le GFC qui avec ses 35 points aura la même ambition ou au pire des cas chercher un nul pour ne pas être irrémédiablement distancé par son adversaire de dimanche mais aussi par les autre équipes en course pour le titre de la saison 2016.

Tout en bas du classement, entre le Ndiambour de Louga (13ème avec 26 points) et l’Olympique de Ngor (14ème avec 25 points) avant dernier et dernier de la Ligue 1, la victoire est nécessaire pour l’une ou l’autre des équipes dans la course au
maintien.

Promu en Ligue 1, le Ndiambour avait fait la course en tête du classement en début de saison avant de reconnaître un gros passage à vide notamment lors de la phase retour ,occasionnant la démission de son entraîneur, Boucounta Cissé.

Karim Séga Diouf, son remplaçant qui a été limogé du banc de l’AS Douanes, n’aura pas d’autre choix que de gagner pour ce dernier match à domicile de la saison avant un périlleux déplacement à Ziguinchor pour la dernière journée.

Ce sera contre le Casa Sports (4ème avec 35 points), un candidat au titre qui a été battu par le Jaraaf 0-2 (24ème journée).L’équipe fanion de Ziguinchor n’aura pas d’autre choix que de commencer à gagner ce dimanche contre la Suneor à Diourbel.

Une perspective qui pourrait condamner l’équipe de Diourbel (11ème avec 28 points) à la relégation.

Pour garder l’équité entre les équipes, la Ligue professionnalisme a décidé de programmer les sept matchs dimanche avec un coup d’envoi à partir de 17h sur tous les stades.