PRIMES DE VICTOIRE CONTRE LE BURUNDI : Le ministère fait poireauter les...

PRIMES DE VICTOIRE CONTRE LE BURUNDI : Le ministère fait poireauter les Lions

Partager

Après avoir composté leur ticket qualificatif à ta prochaine Coupe d’Afrique des Nations, les Lions ont du mal à rentrer dans leurs fonds. Le ministère des Sports n’a pas mis la main à la poche pour honorer ses engagements. 

Même s’il n’y a pas eu de grincements de dents après la victoire, les Lions ne sont pas contents du traitement de la question de leurs primes. En effet, Cheikhou Kouyaté et ses partenaires qui ont quitté en ordre dispersé leur tanière à Bujumbura où ils ont croisé et dominé (2-0) le Burundi. Depuis le match de samedi, ils sont contraints d’attendre pour passer à la caisse.

L’émissaire du ministère des Sports ne s’est pas déplacé avec toutes les primes et a donc trouvé un modus vivendi avec les joueurs. Ceux parmi les Lions qui devaient retourner en Europe à partir de Bujumbura ont été payés. Par contre, tous ceux qui devaient revenir au pays étaient obligé de patienter.

Restée muette depuis l’arrivée de la délégation à Dakar, lundi, la Direction de l’administration générale et de l’équipement (DAGE) du ministère des Sports a été prise d’assaut hier par les responsables de la Fédération sénégalaise de football. Malgré moult tractations, la situation n’a pas été décantée. Finalement, les services de Matar Bâ ont promis de réagir le lundi 13 juin prochain. Date à laquelle ils comptent honorer leur engagement.

Toutefois, si 14 Lions ne sont pas encore passes à la caisse pour leurs primes de victoire face au Burundi, tout le groupe a reçu sa prime de victoire lors du match amical contre le Rwanda. Celle-ci s’élève à 750 000 FCFA ainsi que la prime de participation qui est de 500 000 FCFA.

Comme ses 14 joueurs, Aliou Cissé n’a pas non plus touché sa prime de victoire fixée à 4 millions FCFA, c’est-à-dire le double de la prime des joueurs. Mais ses adjoints; Régis Bogaert et Omar Daf, le médecin Dr Abdourahmane Fédior ainsi que le DTN Mayacine Mar, ont tous touché chacun 2 millions de primes de  victoire face au Burundi. Seul Tony Sylva émarge à hauteur de 75% des émoluments des joueurs. Les intendants, les kinés, l’ostéopathe ainsi que le préparateur physique ont tous regagné leur domicile avec chacun 1 million FCFA sur le dernier match remporté face au Burundi.