Partager

Les petites catégories du Sénégal sont mieux prises en considération par les autorités footballistiques, une évolution qui s’est traduite par un changement de mentalité ’’dans le bon sens’’, s’est félicité, jeudi, à Dakar, le sélectionneur de l’équipe nationale des moins de 20, Joseph koto.

« C’est clair que les choses ont évolué dans le bon sens aussi bien au niveau fédéral que dans le regard des gens », a expliqué à l’APS, l’ancien ailier international, dont les protégés seront opposés samedi à l’équipe tunisienne des moins de 20 ans.

Cette rencontre, prévue à Dakar, compte pour la manche retour du second tour des éliminatoires de la CAN de la catégorie. La manche aller avait été remportée par le Sénégal, 2-1, à Tunis.

Jospeh Koto pense que les bons résultats enregistrés par l’équipe sénégalaise en 2015, ont pesé dans la balance pour arriver à ce changement de mentalité, même si du côté fédéral, des efforts avaient été entamés bien plutôt pour une prise en charge correcte des petites catégories.

« L’actuelle équipe (fédérale) a compris que pour bâtir et aller de l’avant, il faut commencer par cette petite catégorie », a déclaré Joseph Koto, selon qui des choses restent toutefois à faire, comme la mise en place d’un « véritable championnat national » de la catégorie.

« Heureusement que nos jeunes jouent dans des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2, mais ça ne suffit », s’est-il empressé d’ajouter.

« Avec le potentiel qu’il y a dans ce pays, nous devons pouvoir être au-devant de la scène continentale », a commenté Joseph Koto, qui mise sur une multiplication des compétitions zonales pour arriver à cette perspective.

« Nous avons des pays voisins qui réussissent de brillants résultats en petites catégories, et à force de les côtoyer, cela peut tirer tout le monde vers le haut », a-t-il analysé.

Après la finale de la CAN 2015 et la demi-finale de la Coupe du monde de la catégorie, les poulains de Joseph Koto a entamé les éliminatoires de la CAN des moins de 20 ans par une victoire sur leurs adversaires tunisiens.

L’équipe tunisienne est arrivée à Dakar, mercredi matin, pour la manche retour de la confrontation entre les deux pays, prévue samedi à partir de 17h, au stade Demba Diop.