Partager

Le sélectionneur national du Burundi, Olivier Alain Niyungeko a reconnu la supériorité du Sénégal (0-2) face à son équipe, ce samedi en match comptant pour la 5e et avant dernière journée des éliminatoires de la Can 2017.

« Je dirai que le Sénégal a gagné grâce à son expérience. Si on voit bien le jeu, comment on a joué, comment on a débuté le jeu, on a encaissé deux buts mais c’est par mégarde de mes joueurs. Nous aussi nous avons eu des occasions de but mais il manquait la finition. Mais on a quand même pu montrer un bon football. Comme vous le savez, on joue à deux et il y a un qui gagne. C’est la loi du jeu », a-t-il déclaré, relevant qu’ils ont fait de leur « mieux sur le terrain » et « on va continuer à travailler pour améliorer notre niveau de jeu », a-t-il poursuivi.

Le technicien a par ailleurs analysé les deux réalisations du Sénégal en première période. « Quand je vois le but de Mané et celui de Mame Biram, c’était surtout par mégarde de notre part. Dans le jeu en général, on a bien joué au milieu. Les deux erreurs que nous avons faites nous ont été fatales. Pour la qualification, on verra. Il y a toujours un match à jouer. On va voir ce que les autres équipes ont fait. On doit continuer de travailler pour gagner ce dernier match. On peut avoir 9 points. On va voir les autres groupes pour savoir si on peut se qualifier », a-t-il conclu.

Les autres équipes Namibie et Niger s’affrontent, ce dimanche