Aliou Cissé : « c’est une qualification méritée »

Aliou Cissé : « c’est une qualification méritée »

Partager

Tout souriant en conférence de presse après la validation du ticket pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations Gabon 2017 suite au succès (2-0) de son équipe au Burundi, ce samedi, l’entraîneur national du Sénégal, Aliou Cissé a laissé entendre que « c’est une qualification méritée. Nous avons travaillé pour en arriver là et c’est ce qui est important aujourd’hui (samedi), nous ne le regretterons pas. Les joueurs ont bien répondu et c’est une bonne chose. Nous allons continuer à travailler dans ce sens », a-t-il déclaré.

Le travail et la confiance

« Ce qui a été déterminant, je pense que c’est le travail et la confiance que j’ai envers mes joueurs. La confiance que la Fédération a en moi ainsi que le peuple sénégalais. Donc l’appui qu’ils ont depuis le début des qualifications.

La préparation à Kigali, un atout de plus sur la validation du ticket

La Fédération a mis toutes les dispositions nécessaires pour une bonne préparation. C’est une bonne idée et je pense que les deux jours passés ici nous ont permis de bien s’adapter durant le match. Ce, parce que nous avions déjà eu une bonne préparation à Kigali avec le match amical face au Rwanda. Donc, c’est une grosse satisfaction », a-t-il soutenu.

L’ancien capitaine des Lions a par ailleurs salué la maîtrise qu’avaient ses joueurs. « Dans la conservation du ballon, de la passe, je pense que nous avons fait un pas de plus depuis Rwanda à aujourd’hui à Bujumbura. La réalité est que je n’ai jamais douté de la qualité de mes joueurs, mais le jeu ne m’appartient pas, il appartient aux joueurs qui sont responsables des gestes techniques de le faire. Ils ont assez de qualité et j’espère qu’ils feront mieux que notre génération de 2002 », a poursuivi Cissé.

Un autre état d’esprit à la Can

La qualification acquise, l’entraîneur des Lions prévient déjà. Pour lui, la conquête qui devra se faire en terres gabonaises en janvier 2017, se fera avec un bon mental différent de celui des éliminatoires. « Nous avons un groupe très jeune qui doit progresser, mais je ne peux pas vous dire aujourd’hui que nous faisons partie des meilleurs en Afrique. Je pense que c’est une très bonne qualification. Vous savez à la Can c’est un autre état d’esprit et il faudra rester calme. Je pense qu’on aura l’occasion d’en parler, mais aujourd’hui si vous nous mettez favoris tant mieux. Mais, je pense qu’il y a des écuries qui sont devant nous », a-t-il conclu.