Partager

Arrivés à Bujumbura vers 14h00, les Lions ont rallié le stade Prince Louis Rwagasore où ils ont effectué une petite séance d’entraînement. 20 Lions, en l’absence de Sadio Mané, ont pris part au galop sur la pelouse synthétique de stade qui abritera, samedi, le face à face avec l’équipe nationale burundaise. Au cours d’une séance très légère, les joueurs d’Aliou Cissé ont seulement fait des tours de terrain, des étirements avant de faire place à un taureau. Il y a aussi eu une petite opposition qui n’a pas duré beaucoup de temps. Étant épié par l’adversaire, le coach n’a pas montré d’indications sur le système qu’il compte mettre en place le jour  de la rencontre.

Ce vendredi, lors d’une séance à huis clos dans le même stade, le coach national aura le temps de peaufiner sa stratégie pour briser les ailes des Hirondelles.

ÉCHOS DE BUJUMBURA… 

Les Sénégalais de Bujumbura se mobilisent
Les Sénégalais de Bujumbura sont en train de sonner la grande mobilisation pour pousser les Lions à la victoire samedi face au Burundi. Ils seront logés à la tribune C qu’ils trouvent même trop petit pour les contenir.

200 maillots et tickets offerts par la fédé de foot
La Fédération sénégalaise de football est venue en appui aux supporteurs sénégalais qui feront le déplacement au stade Prince Louis Rwagasore pour soutenir les Lions. Ainsi, 200 tee-shirts seront distribués aux supporteurs de même que 200 tickets d’entrée au stade.

Les Sénégalais du Rwanda feront le déplacement
Lors du match amical face au Rwanda, des Sénégalais établis au Burundi avaient fait le déplacement pour supporter l’équipe nationale. Face au Burundi, ceux du Rwanda tiennent à venir pousser les Lions à la qualification.

Me Augustin Senghor est arrivé à Bujumbura
Absent au Rwanda, Me Augustin Senghor, le président de la Fédération sénégalaise de football, est arrivé a Bujumbura. Le patron du football sénégalais est arrivé dans la capitale burundaise vers 09h00 par un vol de Kenya Airways.

Les Lions accueillis dans la liesse
La communauté sénégalaise établie au Burundi a réservé un accueil très chaleureux aux Lions du Sénégal. Arrivés a Bujumbura à 14h00 locales, Sadio Mané et ses coéquipiers ont communié avec des supporteurs très enthousiastes. Ces derniers ont fait beaucoup de bruits avec leurs tam-tams.

El Hadj Diouf, le «génie indiscipliné»
La réputation d’El Hadj Diouf a traversé les frontières sénégalaises. Un Camerounais rencontré a Bujumbura a demandé des nouvelles de l’ancien bad boy de Liverpool qu’il qualifie de «génie indiscipliné».

Sadio Mané très demandé 
Sadio Mané était l’absent le plus présent lors de la séance d’entraînement des Lions au stade du Prince Louis Rwagasore de Bujumbura. Plusieurs jeunes demandaient pourquoi le feu-follet de Southampton n’était pas présent au galop.

La danse des Lions
Avant le début de leur galop d’entraînement, les Lions ont montré qu’ils avaient aussi des talents dans le domaine de la danse. Avec Pape Seydou Ndiaye et Pape Souaré comme chefs d’orchestre, ils ont chanté à haute voix et esquissé des pas de danse sous les veux médusés du public burundais.

La télé burundaise au galop des Lions
Il n’y avait pas beaucoup de journalistes burundais lors du galop d’entraînement des Lions au stade Prince Louis Rwagasore. Cependant, la télévision nationale a fait le déplacement et filmé la séance.

Plus de Sénégalais à Bujumbura qu’à Kigali
Les Sénégalais établis au Burundi sont plus nombreux que ceux qui vivent au Rwanda. D’après les ressortissants croisés dans la capitale burundaise, ils seraient plus d’une centaine.

Commerçants, bijoutiers, tailleurs, etc.
Les Sénégalais vivant au pays de Pierre Nkurunziza sont surtout des commerçants, tailleurs et bijoutiers. Certains ont aussi fait fortune dans le business des pierres précieuses.

Mosquée sénégalaise à Bujumbura
Les premiers Sénégalais s’étant installés dans la capitale burundaise y ont construit une mosquée très réputée. Sénégalais, burundais et autres Ouest-Africains y font leurs prières. L’imam de la mosquée est même un Burundais.

Maliens et Guinéens vont soutenir les Lions
Pour appuyer leurs amis de la colonie sénégalaise de Bujumbura, les Maliens, Guinéens et autres Ouest-Africains feront le déplacement au stade Prince Louis Rwagasore pour pousser l’équipe nationale à la victoire.

Consul absent depuis trois ans
Les sénégalais de Bujumbura sont très en colère contre leur consul. Selon eux, ils peuvent rester trois à quatre ans sans le voir. D’après eux, ce dernier a attendu la récente visite du chef de l’Etat, Macky Sall, en fin février, pour apparaître a nouveau.

Carte de séjour à 800 000 FCFA
Pour obtenir une carte de séjour au Burundi, les Sénégalais doivent débourser la bagatelle de 1500 dollars américains (880 000 FCFA) dont 1000 dollars (588 000 FCFA) comme caution. Une somme assez élevée qui poussent certains à vivre dans la clandestinité.

Les Sénégalais très aimés au Burundi
D’après les nombreux Sénégalais croisés au Burundi, ils n’ont aucun problème dans leur pays d’accueil. Selon eux, malgré la crise, les gens ne s’en prennent jamais à eux. Même les clandestins sont rapidement relâchés dès qu’ils montrent leur carte d’identité sénégalaise.