Pape Seydou Ndiaye, gardien : «Le vrai travail vient de commencer»

Pape Seydou Ndiaye, gardien : «Le vrai travail vient de commencer»

Partager

Habitué des sélections jeunes et élément déterminant dans la victoire des U-23 sénégalais aux derniers Jeux africains de Brazzaville, Pape Seydou Ndiaye a vu sa carrière prendre une nouvelle dimension, avec une deuxième sélection consécutive en Equipe nationale.    

Et de deux pour Pape Seydou Ndiaye. Sélectionné pour la première fois lors de la double confrontation face au Niger en mars, le jeune (23 ans) portier international a été rappelé par Aliou Cissé pour le match du 4 juin prochain au Burundi, lors de la 5e journée des éliminatoires de la Can 2017 (Gabon). Parti de Dakar avec une partie de la délégation, le gardien de NGB (Niary-Tally) est depuis samedi à Kigali, la capitale rwandaise où l’Equipe nationale a établi son camp d’entraînement, en vue de la rencontre prévue dans une dizaine de jours. Mais auparavant, les «Lions» se frotteront aux «Amavubi» (Guêpes) du Rwanda, lors d’un match test, ce samedi.

Convoqué la dernière fois en compagnie de Chérif Salif Sané et Mamadou Sylla, l’attaquant du Casa Sport et le défenseur de l’Us Ouakam qui n’ont pas été retenus cette fois-ci par le sélectionneur, le gardien formé à l’As Douanes est donc le seul joueur évoluant dans le Championnat sénégalais parmi les 23 de la «Tanière». «J’aurais bien voulu qu’ils soient encore là avec moi», confiait mercredi dernier, le portier, à la fin du match de Coupe du Sénégal remporté contre Médina Fc, quelques heures seulement après la publication de la liste par Aliou Cissé.

«Un apprenti en quête de savoir»

Mais d’un autre côté, le vainqueur des derniers Jeux africains de Brazzaville et habitué aux sélections jeunes ne cachait pas son bonheur d’être rappelé en sélection. «C’est une autre source de motivation», disait-il, assurant redoubler d’efforts pour ne pas «décevoir». «Je ne vais pas m’en arrêter là. Je continuerai à faire ce qui m’a valu d’être sélectionné. Le vrai travail vient de commencer et c’est maintenant que j’ai davantage besoin du sérieux dont j’ai toujours fait montre. Je vais me concentrer encore plus pour mériter cette confiance placée en moi.» Conscient de la marge de manœuvre qu’il lui reste en sélection, il déclarait vouloir profiter du temps passé aux côtés de ses aînés dans la cage pour se parfaire. «Je vais en Equipe nationale pour apprendre et être un apprenti en quête de savoir auprès de Khadim Ndiaye et Abdoulaye Diallo. Ils ont beaucoup plus d’expérience et j’ai besoin de puiser dans leur vécu.»

Un rang gagné avec le forfait de Diallo

Mais depuis avant hier, la donne a changé. Troisième dans la hiérarchie, au moment de la publication de la liste, le portier de 23 ans a peut-être gagné un rang, avec le forfait d’Abdoulaye Diallo. Une nouvelle distribution des cartes qui pourrait lui profiter. Car, pour les deux prochains matches des «Lions», il pourrait être 2e, derrière Khadim Ndiaye (Horoya, Guinée) et devant Khadim Thioub (Jaraaf), appelé hier en renfort par Aliou Cissé. Pour la première fois depuis longtemps, il y aura trois portiers qui évoluent sur le continent. Et si Khadim Ndiaye est assuré d’être N°1, la concurrence s’annonce rude pour le poste de doublure.

1 COMMENT

  1. You have got interesting content here. Your site can go viral,
    you need some initial traffic only. How to get initial traffic??
    Search google for: marihhu’s tips

Comments are closed.