Buteurs prolifiques en Europe : Seuls Mbaye Lèye et Famara Diédhiou ont...

Buteurs prolifiques en Europe : Seuls Mbaye Lèye et Famara Diédhiou ont tiré le «vingt»

Partager

L’un joue, à 33 ans, en Jupiler, le championnat belge, l’autre, de dix ans son cadet, a brillé en Ligue 2 française. Rien de bien clinquant, mais Mbaye Lèye de Zulte Waregem et Famara Diédhiou de Clermont ont été, cette saison, les buteurs sénégalais les plus prolifiques de tous ceux évoluant en Europe. Coup de projecteur sur les seuls Lions à atteindre la barre mythique des 20 buts.

Le 20 mai dernier, le site internet belge Rtbf.be a consacré une page à «Monsieur exceptionnel» pour vanter les mérites d’un trentenaire qui «cavale toujours tel un jeunot». Brillant commentateur télé pendant les matches de Ligue des champions sur les chaînes francophones, Mbaye Lèye truste la deuxième place du classement des meilleurs buteurs de la Jupiler Pro League et repousse le pronostic vital de sa carrière de footballeur. A 33 ans, l’attaquant international sénégalais prolonge de deux saisons son contrat avec Lokeren. Les dirigeants du club récompensent ainsi ses efforts et sa dextérité devant les buts. «En revenant à Lokeren, j’ai mis tous les atouts de mon côté : j’ai sacrifié mes vacances, je me suis entraîné comme jamais, en préparation, je marquais tout le temps. À 33 ans, je progresse encore : j’ai gagné en intelligence de jeu, je capitalise sur mon expérience. J’ai acquis la sérénité mentale indispensable à une bonne finition : une seule occasion me suffit pour marquer.» La preuve par les chiffres : avec 21 buts inscrits en championnat dont 7 en play-offs cette saison, l’attaquant sénégalais rate de peu la palme de pichichi de la Jupiler Pro League, mais se console du titre de meilleur buteur de l’histoire des play-offs, avec 20 réalisations. Mbaye Lèye commente cette performance sur le site belge avec un brin d’humour. «Peut-être qu’à l’approche de l’été, je tourne mieux dans la chaleur (rires). Non, en fait, je marche à l’adrénaline, j’aime la tension, je marque plus facilement dans les matches difficiles.» Joint au téléphone par L’Observateur, Mbaye Lèye dit toute sa satisfaction d’avoir tiré le «vingt» : «Ça fait plaisir. Quand j’ai eu l’année difficile à Lokeren, tout le monde s’est posé des questions. Mais ce ne sont pas tous les joueurs qui reviennent de blessure des ligaments croisés. Moi, je suis revenu d’une blessure des ligaments croisés et d’une déchirure du muscle ischio-jambier. Quand je suis rentré au Sénégal, j’y ai fait une bonne préparation dans le sable avant de revenir. Donc le goût du vingt fait plaisir. J’ai perdu le titre de meilleur buteur à la dernière journée. Je suis content de ma saison.»

Ligue 2, Famara en haut de la page

Mbaye Lèye est heureux, tout comme Famara Diédhiou (23 ans). Meilleur buteur avec 21 réalisations, vainqueur du trophée-Unfp (Union national des footballeurs professionnels) du meilleur joueur de la Ligue 2, l’attaquant de Clermont boucle sa saison la plus prolifique et la plus aboutie de sa carrière, un temps, chahutée par une sélection nationale qui tardait à se matérialiser pour lui ouvrir les portes du professionnalisme. Ses soucis administratifs derrière lui, Famara Diédhiou se concentre sur son football et fait preuve d’une grande réussite devant les buts. «Comme j’ai dit, on a un bon groupe, on s’entend bien. C’est donc plus facile de trouver cette confiance. Personnellement, j’ai essayé de travailler sérieusement toute la saison et ça a payé et c’est un peu mon job de marquer des buts (rires).» Mais, «ce n’est pas une revanche, parce que je ne suis pas quelqu’un à l’esprit revanchard. La saison a été bien, c’était un collectif avant tout. Je suis récompensé, mais tout le groupe était concerné. C’est moi qui suis en haut de la page, mais il ne faut pas oublier ceux qui sont derrière.»

Famara Diédhiou rejoint le cercle restreint des joueurs ayant marqué plus de 20 buts en Ligue 2 sur une saison, dans lequel on retrouve Guillaume Hoarau (Havres 28 buts, 2007-2008), Mathieu Duhamel (Caen 24 buts, 2013-2014), Mustapha Yatabaré (Guingamp 23 buts, 2012-2013), Sébastian Ribas (Dijon 23 buts, 2010-2011), Olivier Giroud (Toulouse 21 buts, 2009-2010).

-iGFM