CAN U20 – Ibrahima Niane : «Continuer la préparation pour se hisser...

CAN U20 – Ibrahima Niane : «Continuer la préparation pour se hisser au 3e tour»

Partager

Sur son 1m95 pour 75 Kg, Ibrahima Niane (17 ans) a été l’arme fatale contre la Tunisie. Auteur d’un doublé qui a permis aux Juniors du Sénégal de s’imposer (2-1) à Tunis face aux Aiglons de Carthage, le longiligne attaquant de Génération Foot reste concentré et déterminé pour une qualification au troisième tour. 

Ibrahima, pouvez-vous revenir sur votre victoire (2-1) en Tunisie acquise grâce notamment à votre doublé ?

Nous avons joué une rencontre difficile contre la Tunisie. Mais nous avons vite pris le dessus grâce au penalty marque dès la première minute de jeu. A partir de là, nos adversaires ont commencé à douter. Nous en avons profité pour gérer le match. En seconde période, comme nous nous y attendions, les Tunisiens nous ont attaqués pour égaliser. Avant même de reprendre nos marques, ils obtiennent un penalty. Heureusement, les dieux du foot étaient avec nous (penalty manqué, ndlr). En sus de cela, ils ont eu l’appui de leur public qui était à fond derrière eux. Mais, nous étions concentrés sur notre sujet. Par la suite, nous avons utilisé une de leurs failles pour marquer notre deuxième but de la rencontre.

Sur le plan personnel, cela doit être aussi une grosse satisfaction pour vous avec ce doublé ?

Certes j’ai réussi à réaliser le doublé mais c’est le collectif qui a prévalu. Grâce à mes coéquipiers, nous avons réussi à battre les Tunisiens chez eux. Je suis fier de mon pays et d’avoir mouillé le maillot pour lui. C’est une chance d’être choisi parmi tant d’autres joueurs talentueux. Nous avons aussi un staff technique qui a su jouer sa partition avec de bonnes consignes que nous avons suivies à la lettre. Le coach (Joseph Kota) avait pu se procurer la vidéo de notre adversaire en faisant le déplacement a Tunis. Cela nous a beaucoup servis.

Après cette manche aller, qu’avez-vous appris de plus sur vos adversaires tunisiens ?

Les Tunisiens savent vraiment jouer au ballon. Ils sont à la fois techniques et tactiques. Mais, malgré tout ce potentiel, nous avons pu nous imposer et faire l’essentiel. Parce que, contrairement à nous qui sommes tous des locaux, ils avaient 8 expatriés dans leur rang. En plus de cela, ce sont de très grands tricheurs dans le jeu. Par contre, ils sont un peu fragiles et ont peur des duels. En outre, leurs défenseurs ne sont pas rapides. De toutes les façons, nous allons restés concentrés pour la manche retour à Dakar.

Cette manche retour sera justement le 11 juin prochain. Il y a encore du temps, comment comptez-vous vous préparer ?

Nous allons bientôt retourner en regroupement pour continuer notre préparation afin d’être encore d’attaque lors de ce match retour. Nous n’allons pas nous mettre la pression. Nous prions le Bon Dieu de nous soutenir comme à l’aller. Je sais que, tout comme moi, mes coéquipiers sont plus que déterminés à faire plaisir aux Sénégalais. Je profite de vos colonnes pour remercier le peuple sénégalais. Il n’a pas regardé le match aller mais c’est sûr que nous avons bénéficié de ses prières. Nous avons aussi reçu beaucoup de coups de fil, de messages de soutien.

-STADES