Retour en sélection après un an d’absence : Papa Kouly Diop, l’effet...

Retour en sélection après un an d’absence : Papa Kouly Diop, l’effet boomerang

Partager

Comme un boomerang. Longtemps zappé des différentes listes du Sélectionneur national, Papa Kouly Diop retrouve la «Tanière» pour un match officiel. La dernière fois, c’était à la Can 2015 en Guinée Equatoriale, lors de laquelle il occupait une position centrale dans le jeu des «Lions». Puis, convoqué une seule fois en mars 2015, pour les matches amicaux de prise de contact d’Aliou Cissé alors succédant à Alain Giresse, le sociétaire de l’Espanyol Barcelone avait ensuite disparu des radars pendant plus d’un an. Entre blessure, changement de club et choix du sélectionneur, Papa Kouly Diop était systématiquement absent des listes pendant près d’une dizaine de matches officiels et amicaux. Mais, confronté aux critiques récurrentes sur le jeu produit qui laissait à désirer, pendant que le milieu de terrain de l’Espanyol Barcelone brillait sous les couleurs de l’autre équipe de la Catalogne, Aliou Cissé s’est enfin décidé à rappeler celui dont le parcours en Équipe nationale semble prendre les contours d’un boomerang. Kouly Diop fait donc son retour. «Pour fluidifier le jeu», s’est justifié hier, Aliou Cissé, face à la presse. Dans le détail : «Kouly, vous le connaissez, il a un passé avec la Tanière. Ses matchs en Espagne sont importants. Il a gagné en agressivité, a fait beaucoup de progrès dans la récupération. Il peut être très propre dans le jeu. Il ne marquera pas beaucoup, ne fera pas beaucoup de passes décisives, même s’il en est capable, mais il peut aider à fluidifier notre jeu. C’est un joueur technique qui va beaucoup apporter dans l’animation.» Des propos élogieux qui feront certainement monter le poids de la pression sur les épaules du milieu de terrain qui sera vu comme investi d’une mission : celle de rendre potable le jeu jusqu’ici illisible dans la durée en sélection. La balle est encore dans son camp. A lui de la poser au sol et… de fluidifier le jeu des siens.

Liste des 23 :

Gardiens : Abdoulaye Diallo (Stade Rennais, France), Khadim Ndiaye (Horoya AC, Guinée), Pape Seydou Ndiaye (Niary Tally)

Défenseurs : Lamine Gassama (Fc Lorient, France), Serigne Modou Kara Mbodj (Anderlecht, Belgique), Kalidou Koulibaly (Naples, Italie), Pape Ndiaye Souaré (Crystal Palace, Angleterre), Boukary Dramé (Atalanta Bergame, Italie), Ibrahima Mbaye (Bologne, Italie), Fallou Diagne (Rennes, France)

Milieux : Issa Sarr (Orlando Pirates, Afrique du Sud), Idrissa Gana Guèye (Aston Villa, Angleterre), Cheikhou Kouyaté (West Ham, Angleterre), Cheikh Ndoye (Angers, France), Younousse Sankharé (Guingamp, France), Mouhamed Diamé (Hull City, Angleterre), Pape Alioune Ndiaye (Osmanlispor, Turquie), Pape Kouly Diop (Espanyol Barcelone, Espagne)

Attaquants : Moussa Konaté (Fc Sion, Suisse), Sadio Mané (Southampton, Angleterre), Mame Biram Diouf (Stock City, Angleterre), Diao Baldé Keïta (Lazio, Italie), Baye Oumar Niasse (Everton, Angleterre)