4éme anniversaire du décès de Jules Bocandé : Un anniversaire placé sous...

4éme anniversaire du décès de Jules Bocandé : Un anniversaire placé sous le signe de sobriété

Partager

La famille, les parents, les amis et le monde sportif à Ziguinchor se sont, ce 07 mai 2016 souvenus encore du rappel à Dieu de Jules François Bertrand Bocandé. Une messe anniversaire placée sous le signe de la sobriété a été organisée pour le repos de son âme à la cathédrale Saint-Antoine De Padoue.

07 mai 2012 – 07 mai 2016. Voilà quatre années, celui que les supporteurs du Casa sport appelaient affectueusement «Essamaye» ou «Fanfan», Jules François Bertrand Bocandé a été rappelé à Dieu. Sa famille, ses amis et le monde sportif à Ziguinchor lui ont rendu un hommage ce week-end.

«La journée de ce samedi 07 mai 2016, pour la famille de Jules à Ziguinchor, a été marquée par des cérémonies de prières. Elle a été également une journée de recueillement et une messe de anniversaire placée sous le signe de la sobriété», explique l’opérateur économique Samba Gakou, un voisin, un proche, un ami et un parent de Feu Jules. Qui ajoute : «sa famille et ses amis se sont tous mobilisés et ils se sont rendus tôt à l’église pour des prières pour le repos de l’âme de notre ami et frère qui a été toujours été une référence pour la jeunesse casamançaise en particulier et sénégalaise d’une manière générale.»

Au quartier Boudody où habitait le défunt capitaine des Lions, la maison des Bocandé ne désemplissait pas. «C’est parce que Jules n’appartient plus à sa propre famille. Il était des nôtres. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes mobilisés, ma famille et moi, pour assister aux prières qui ont dites ce samedi matin pour le repos de son âme», explique la dame Marguerite Diatta, une habitante du quartier de Santhiaba, à Ziguinchor.

Le mémorial de Jules remis au goût du jour par les sportifs : Le mémorial de Jules François Bocandé annoncé à grande pompe et reporté sur la demande de certains clubs football français dans lesquels a évolué l’ancien meilleur buteur du championnat de première division française, a été encore remis au goût du jour, à l’occasion de ce quatrième anniversaire par les sportifs de Ziguinchor. Un mémorial, dans lequel, de grands noms du football africain comme Didier Drogba, Samuel Eto’o, Yaya Touré, Roger Milla, Abédi Pelé, George Weah, El Hadji Ousseynou Diouf, Emmanuel Adebayor, avaient été annoncés et qui avaient tous donné leur accord pour rendre un hommage à «Zanzan», autre surnom de Jules F.B. Bocandé.

Annoncé pour la première fois le 1er juin 2013 avant d’être reporté, l’événement était placé sous le parrainage du chef de l’État Macky Sall. «Nous pensons que c’est la meilleure façon de rendre un hommage à Jules, en organisant ce mémorial à Dakar et à Ziguinchor», pense Matar Diallo, un jeune footballeur. Pour son ami Babacar Fall, «à travers ce mémorial, la mémoire de Jules François Bocandé qui est une référence pour nous jeunes footballeurs de la région, pourrait être honorée. Mieux, nous avons tous en mémoire ce festival pour la paix en Casamance en 1994. Ne serait-ce que lui, nous devons tous œuvrer pour cette paix tant voulue et souhaitée par nos populations». Des sportifs dans cette partie sud du pays qui ne veulent, disent-ils, que perpétuer la mémoire de Jules François Bocandé.

 

-iGFM