Modou Diagne, Karim Coulibaly et Mamadou Thiam ses probables nouveaux visages sénégalais...

Modou Diagne, Karim Coulibaly et Mamadou Thiam ses probables nouveaux visages sénégalais en Ligue 1

Partager

Avec les montées dans l’élite française des équipes de Dijon et de Nancy, à  trois journées de la fin du championnat de Ligue 2 française, trois à  quatre jeunes footballeurs sénégalais pourraient découvrir la Ligue 1 française à  la rentrée.

Modou Diagne, le défenseur international de Nancy, qui a joué avec l’équipe nationale des moins de 23 ans la CAN de la catégorie, en décembre dernier, à  Dakar et à  Mbour, en fait partie.

Diagne a joué 11 matchs, dont neuf comme titulaire, avec Nancy. En mars dernier, il disait, dans un entretien publié par le quotidien régional français L’Est Républicain, qu’il songeait à  être prêté par Nancy pour avoir du temps de jeu.

Finalement, il n’a pas eu besoin de partir, puisque la blessure d’un défenseur central de son club (Michaël Chretien) lui a permis de retrouver une place de titulaire, au moment où il n’avait joué qu’un seul match avec son club, lors de la phase aller.

Agé de 22 ans, Modou Diagne, qui a grandi au Sénégal jusqu’à  l’âge de huit ans, avant de rejoindre ses parents installés en France, a fait ses premiers pas à  Nancy aux côtés de son aîné Pape Diakhaté. Ce dernier est retourné dans son club formateur, après des saisons passées en Ukraine, en Espagne et en Turquie.

Modou Diagne a eu ses premières sélections avec l’équipe olympique, au contraire du milieu de terrain Karim Coulibaly, qui est né à  Bakel, dans l’est du Sénégal.

Avec 18 matchs joués, Coulibaly a marqué un but avec l’équipe nancéenne, qui est retournée dans l’élite française ce lundi, après sa victoire sur le FC Sochaux (1-0), lors de la 35e journée de Ligue 2.

Dans les rangs de Dijon, le premier club français de Ligue 2 à  réussir la montée, dès vendredi dernier, se trouve l’international junior Mamadou Thiam.

Auteur de cinq buts en 19 matchs joués pour la plupart comme remplaçant, le fils de l’ancien attaquant des Lions, Pape Idrissa Thiam, pourrait continuer son apprentissage au très haut niveau français.

Le jeune footballeur, qui avait participé à  la Coupe du monde des moins de 20 ans, en mai 2015, en Nouvelle-Zélande, a eu du temps de jeu pour montrer qu’il reste un attaquant en devenir.

Contrairement à  Mamadou Thiam, son ancien coéquipier en sélection junior, Mouhameth Sané court toujours derrière ses premières minutes avec Dijon.

Le défenseur central ou milieu de terrain, qui a réussi une belle Coupe du monde des moins de 20 ans avec les juniors, n’a pas encore joué avec son club.

-APS