Un dirigeant du Jaraaf victime de violence : Une plainte contre Ndiambour...

Un dirigeant du Jaraaf victime de violence : Une plainte contre Ndiambour annoncée

Partager

Du sang et des buts. Si le Jaraaf l’a largement emporté (1-3) à Louga devant le Ndiambour, lors de la 20e journée de Ligue 1, un de ses dirigeants en a fait les frais. Omar Cissé, vice-président chargé des supporters des «Vert-Blanc», aurait été victime de violence avant le début du match. Joint au téléphone hier dans la soirée, il explique : «C’était à l’entrée des vestiaires. Le préparateur des gardiens de l’équipe adverse est venu s’opposer à notre entrée. A ma grande surprise, il a levé la main sur moi. Je me suis blessé au nez et les sapeurs-pompiers m’ont évacué à l’hôpital. La radio effectuée a confirmé que le nez n’est pas cassé, mais j’ai perdu beaucoup de sang.» Et il ne compte pas en rester là. «J’ai un certificat médial de 6 jours et je vais porter plainte», dit-il. «C’est un dirigeant et le club qui vont l’accompagner. S’ils consentent déposer une plainte, c’est sûr que le club sera derrière lui pour le soutenir. Nous utiliserons tous nos moyens pour que cette plainte aboutisse», assure, de son côté, Léonard Diagne, le Secrétaire général du Jaraaf et chargé de communication du club.

-iGFM