Mohamed Conteh : «Dimanche, vous verrez un nouveau visage de Mbour PC»

Mohamed Conteh : «Dimanche, vous verrez un nouveau visage de Mbour PC»

Partager

Mbour PC est dans l’impasse. Éliminés des deux coupes nationales, les Pélicans, derniers de Ligue 1, n’ont plus gagné depuis 12 journées. Dans cet entretien, l’attaquant gambien, Mohamed Conteh, avoue que la «situation dépasse les joueurs» mais qu’il espère que le prochain derby contre Stade de Mbour, son ancien club, prévu dimanche soit l’heure du réveil.

Mohamed, comment vivez-vous cette série de 12 matchs de Ligue 1 sans succès ?

Ce passage à vide du club impressionne nous-mêmes joueurs. Nous donnons tout sur le terrain. Nous sortons tout ce que nous avons dans le ventre. Nous dominons nos adversaires, nous nous créons beaucoup d’occasions, mais nous n’arrivons jamais à marquer. Nos adversaires eux finissent toujours par marquer et gagner. La situation nous dépasse. Ca nous fait très mal car nous sommes mis dans de très bonnes conditions.

Est-ce que vous vous en discutez entre joueurs ?

Oui, bien sûr. Chaque jour après les matchs, on se réunit entre joueurs loin des dirigeants et du coach. On se parle car le fait de rester douze matchs sans gagner alors que les dirigeants nous ont mis dans de très bonnes conditions, c’est honteux. Le courant passe aussi entre le coach et nous. Et il fait bien son boulot, mais on ne sait pas où se trouve le problème. On espère bien trouver la solution au prochain match contre le Stade Mbour.

Justement, votre dernière victoire remonte au match contre Stade de Mbour. Comment préparez-vous ce derby ?

Nous allons l’aborder comme les autres rencontres, même si on reconnaît que c’est une rencontre spéciale. C’est un derby, et un derby ça se gagne. Actuellement, vu notre situation, nous n’avons plus droit à l’erreur. C’est pour cela que nous le préparons bien. Nous sommes super motivés pour jouer et gagner ce match. Le fait que notre dernière victoire en Ligue 1 remonte à notre rencontre contre eux à l’aller, peut être un déclic. Si on gagne, vous verrez un nouveau visage de Mbour PC. On doit rendre la pareille à nos dirigeants qui s’occupent bien de nous. Il faut que l’on finisse sur le podium.

En tant qu’ancien sociétaire du Stade Mbour, comment préparez-vous ce match ?

C’est vrai que je connais bien le Stade de Mbour. Souvent, les rencontres entre les deux équipes se jouent sur des petits détails. Nous savons comment aborder ce match car nous avons besoin de victoire. Nous n‘avons plus droit à l’erreur.

Quel message lancez-vous aux supporters ?

Que tous les deux camps soient fair-play. À nos supporters, je leur demande d’être patients. Rien n’est encore joué. Je suis persuadé que nous pouvons sortir de cette crise.