Partager
As Pikine
Sans victoire depuis la 15éme journée, l’AS Pikine voit son rêve de retrouver l’élite s’éloigner. Le club de la Banlieue devra désormais surveiller ses arriéres afin d’assurer le maintien.

Reléguée en fin de saison dernière, l’AS Pikine a bien débuté sa cure en Ligue 2. S’il n’a jamais été leader, le club de la banlieue de Dakar a occupé la 2ème place dans le classement à  deux reprises (1ère et 5ème journée). Mais depuis, il alterne le bien et moins bien. Certains de ses supporters qui nourrissaient des ambitions de retrouver l’élite après seulement une année ont vite déchanté. Car depuis la 15ème journée, l’équipe de Badara Sarr n’a plus gagné.

Résultat : les Pikinois ont effectué une dégringolade spectaculaire. Ils occupent actuellement la 10ème position, avec 6 victoires, 5 nuls et 8 défaites pour 16 buts marqués et 17 encaissés. Avec 17 points de retard sur la 2ème place occupée par Génération Foot alors qu’il ne reste que 21 points à  distribuer, autant dire qu’il n’y a plus d’espoir pour la remontée.

«C’est difficile de vivre ces moments pour un grand club. Mais nous sommes conscients de ce qui nous reste à  faire», regrette Idy Diouf, attaquant du club, présent lors du doublé coupe-championnat en 2014. De son côté, dans un entretien qu’il avait accordé à  Stades, il y a quelques semaines, le président Modou Fall expliquait que l’objectif de retrouver l’élite était fixé pour deux ans.

«On n’a jamais dit que l’objectif était de retrouver coûte que coûte la Ligue 1, cette année. Le club a traversé des moments difficiles et on est en phase de reconstruction. On a un mandat qui court sur quatre ans, après avoir rempilé au poste de président de l’AS Pikine. On veut retrouver l’élite d’ici deux ans. C’est pourquoi on ne veut pas mettre la pression