Partager

Bientôt au terme d’une saison qu’il qualifie de « saison noire », Lamine Sané s’est exprimé en exclusivité pour notre site. L’international sénégalais revient sur la défaite à domicile contre Angers et évoque les périodes délicates qu’il a traversées cette année. Solide et combatif aussi bien sur les terrains qu’en dehors, Lamine affirme que, malgré tout, il ne lâchera pas.

girondins.com : Vous sortez d’une défaite à domicile contre Angers (1-3), alors que vous sembliez mieux depuis plusieurs rencontres, comment expliques-tu un tel revers ?

Lamine Sané : C’est dommage, nous étions bien revenus. Nous étions sur une bonne dynamique à l’extérieur en prenant quatre points à Monaco et à Marseille. Malheureusement, nous n’avons pas su respecter les consignes à domicile. Nous savions qu’Angers était une équipe très dangereuse à l’extérieur, et nous n’avons pas fait ce qu’il fallait faire pour contrer leur jeu. En termes de contenu, nous avons mis cette formation en difficulté, mais nous n’avons pas su profiter de notre supériorité numérique.

girondins.com : Quels enseignements positifs peut-on tirer de cette rencontre ?

« Il ne faut pas tout jeter »

Lamine Sané : Nous avons eu davantage la maîtrise du ballon que lors des rencontres précédentes. En seconde période à Marseille, notamment, nous ne parvenions pas à conserver la balle. Il ne faut pas tout jeter du match contre Angers. Nous nous sommes créés des occasions, les ailiers et les latéraux ont beaucoup centré, malheureusement, nous n’avons concrétisé nos opportunités qu’à une seule reprise.

girondins.com : Ulrich Ramé insiste beaucoup sur l’assise défensive depuis qu’il est entraîneur des Girondins, prends-tu cette mission particulièrement à cœur en tant que défenseur ?

Lamine Sané : Bien sûr, la défense est la base d’une équipe. En France, lorsqu’une équipe défend bien, généralement, elle obtient un bon résultat dans 70% des cas. Une fois cette tâche réalisée, les occasions pour marquer se présentent.

girondins.com : Bordeaux ne joue pas ce week-end (en raison de la finale de la Coupe de la Ligue entre le PSG et le LOSC). Cette période sans match peut-elle vous aider à mieux préparer la fin de saison ?

Lamine Sané : Oui et non. Cela aurait été mieux d’avoir un match très rapidement pour renouer avec la victoire. Nous allons garder un goût un amer de la défaite de samedi tout au long de la semaine, mais cela nous fera peut-être du bien de pouvoir souffler et se remettre en question.

girondins.com : Il reste quatre rencontres à disputer (deux à domicile, deux à l’extérieur) quels sont vos objectifs pour la fin de la saison ?

 « Faire plaisir au club et aux supporters »

Lamine Sané : Nous souhaitons prendre le maximum de points, on ne sait jamais ce qui peut se passer en fin de saison, les équipes sont très resserrées au classement. Nous allons jouer match par match sans se préoccuper de ce qu’il y a devant et derrière. Nous allons également essayer de nous faire plaisir, mais aussi au club et aux supporters.

girondins.com : Tu as vécu une saison difficile à titre personnel et collectif, comment as-tu traversé cette période ?

Lamine Sané : Ce fut très difficile, on peut parler de saison noire. C’est la première saison de ma carrière dans laquelle je traverse autant de péripéties. Ma blessure ne m’a pas aidé. Il reste quatre rencontres, nous allons les préparer au mieux et déjà se concentrer sur l’année prochaine. La vie est faîte d’épreuves, il fallait les surmonter. Mes pépins physiques étaient tels que beaucoup de joueurs auraient songé à arrêter le football. J’ai la chance d’être aux Girondins, je n’ai jamais lâché, et je ne lâcherai pas.