Partager
Avant-dernier et dernier au terme de la phase aller, Diambars et Linguére semblent retrouver la confiance et l’efficacité qui leur faisaient défaut. Depuis le début de la phase retour, les deux équipes, à égalité de points(23), restent les seules invaincues. Diambars occupe la 5éme place au classement et la Linguére la 7éme.

La Linguère va mieux. Depuis le début de cette phase retour, l’équipe saint-louisienne n’a pas enregistré la moindre défaite. En 5 rencontres, les «Samba Linguère» ont engrangé 9 points. Les protégés de Djilali Bahloul ont battu Suneor (1-0) lors de la 15ème journée. Une semaine plus tard, ils ont infligé une correction (0-3) au Ndiambour de Louga.

La Linguère a décroché le nul pour ces 3 autres rencontres lors de cette phase retour. Grâce à  ces 9 points, les Saint-Louisiens occupent la 7ème place au classement avec 23 points. Mieux, ils sont seulement à  4 longueurs du nouveau leader, le Casa Sports.

Si la Linguère arrive à  maintenir le cap et à  rester invaincue pour les 8 journées à  venir, l’équipe du nord pourrait, au-delà  du maintien, rêver de titre cette saison. Le coach Bahloul, lui, préfère parler de maintien. «Viser mieux que le maintien, c’est le maintien. C’est comme ça que je vois les choses. Je ne vais pas dévier de mes objectifs. Je comprends l’enthousiasme des supporters, mais il faut qu’ils comprennent que le football a son charme, ses lois, ses méthodes.

Je demande aux supporters de continuer à  encourager l’équipe, car le seul objectif qu’on a, c’est le maintien. Il faudra continuer à  travailler et être très patient», déclarait le technicien franco-algérien après la large victoire (3-0) contre le Ndiambour.

Diambars, l’autre formation invaincue dans cette phase retour, était pourtant avant-dernier au classement au terme de la première partie de saison. Les poulains de Pape Boubacar Gadiaga ont aussi grappillé 9 points en 5 journées, en battant Niary Tally (2-0) lors de la 16ème journée, le Jaraaf (1-0) lors de la 17ème journée. Diambars a pu arracher le nul (0-0) contre US ouakam, Suneor (1-1) et Mbour PC (1-1).

Le club du président Saër Seck compte 23 points et occupe la 5ème place au classement. Les Mbourois sont aussi à  4 longueurs du leader. «Nous avons plus de réussite par rapport à  la phase aller. C’est très serré. On est toujours resté dans ce qu’on sait faire le mieux. Lors de la première partie, la réussite nous a fait défaut. Qu’on soit 1er ou dernier, ça peut toujours valser. C’est vrai que quand on est à  la dernière place, on a plus de doute et de pression.

Toutes les équipes se battent pour ne pas descendre. On va continuer à  travailler. On sait que ça ne sera pas facile. Même le premier peut descendre. C’est compliqué. Il suffit de gagner un match pour se relancer dans la course. C’est un championnat compliqué qui demande de la chance et de la réussite. Il faudra gagner et engranger le maximum de points», confie le coach Gadiaga.

La chance et la réussite, Diambars en a grandement besoin pour se maintenir, voire faire mieux