Partager

En position d’excentré gauche, Sadio Mané ne donne pas, selon plusieurs observateurs, la pleine mesure de son indéniable talent. L’arrivée de Baldé Diao Keïta devrait modifier la configuration de l’attaque sénégalaise, concernant notamment Sadio Mané.

Considéré comme le meilleur atout offensif de l’équipe du Sénégal, Sadio Mané peine encore à faire oublier l’ancien métronome de la Tanière : Khalilou Fadiga. Le joueur de Southampton, souvent aligné comme excentré gauche, ne fait pas l’unanimité chez les observateurs qui estiment que ce n’est pas son poste de prédilection.

L’arrivée de Baldé Diao Keïta dans la Tanière pourrait changer la donne. Le jeune attaquant de 20 ans a rejoint l’équipe nationale du Sénégal lors de la double confrontation face au Niger, en éliminatoires de la CAN 2017. Même s’il a eu peu de temps pour s’exprimer face au Mena, l’ancien pensionnaire de la Masia barcelonaise a montré qu’avec le temps, il pouvait être d’un apport considérable dans le secteur offensif des Lions. L’attaquant de la Lazio Rome pourrait ainsi hériter du poste d’excentré gauche où sa facilité dans les dribbles, sa percussion et sa précision dans les centres seront précieuses.

Sadio Mané pourrait ainsi être replacé derrière l’attaquant de pointe. Un poste où il a eu à briller à Southampton où il compte 9 buts toutes compétitions confondues cette saison. C’est dans ce même registre que l’ancien pensionnaire de Génération Foot s’était merveilleusement bien distingué lors des JO de Londres 2012. Il avait joué un grand rôle dans le parcours du Sénégal qui avait atteint les quarts de finale avant d’être stoppé par le futur médaillé d’or: le Mexique. Avec un 4-2-3-1 dans lequel Sadio serait entouré de Mame Biram à droite, Baldé Diao à gauche et Moussa Konaté en pointe, il pourrait montrer la pleine mesure de son talent et permettre à l’attaque d’Aliou Cissé d’améliorer ses performances.

ABDOULAYE DIAW, ANCIEN JOUEUR JA ET GORÉE : «Sadio Mané est meilleur en 9 et demi»

«Sadio Mané et Baldé Diao peuvent évoluer sur les ailes. Baldé Diao à gauche et Sadio à droite. Pour avoir plus de champ, Sadio peut aussi jouer dans l’axe. C’est sa position à Southampton. En équipe nationale, il s’arc-boute sur un flanc avec peu de possibilités. Il ne joue pas sur sa vraie valeur. Il joue pour répondre au public. Il fait une diablerie ou un dribble. Sa spontanéité est remise en question. C’est cette spontanéité qui constitue sa principale force. Il doit jouer utile. Il ne sait peut-être pas qu’il est en train de perdre sa principale qualité qui est la spontanéité. Car dès qu’il est en possession du ballon, il perd son temps a réfléchir et envisager une éventuelle diablerie qui n’aboutit que rarement mais surtout retarde ou annihile la plupart des contre-attaques du Sénégal. Parfois même une certaine désinvolture s’y incruste. Face au Niger, on a remarqué une complicité naissante entre Sadio Mané et Baldé Diao Keita. Ils s’acceptent. On avait un pan de l’étoile avec Sadio Mané, on a maintenant une étoile entière avec l’arrivée de Baldé Diao Keita. Ils peuvent nous valoir beaucoup de satisfaction. Il faudrait aussi que les deux récupérateurs avancent pour être des relayeurs. Cheikhou Kouyaté est bien dans le box to box. Cheikh Ndoye peut jouer devant la défense. Il est très intelligent. Concernant Sadio Mané, il est meilleur en 9 et demi. Il aura plus d’espace que sur les flancs. Baldé Diao est, quant à lui, un meneur d’hommes. Il a ce point commun avec El Hadji Diouf. Ils ont le même mental. Il va marquer plus de buts qu’El Hadji Diouf qui n’en marquait pas beaucoup. C’était sa faiblesse par rapport à des joueurs comme Samuel Eto’o et Didier Drogba».

PAPE IBRAHIMA FAYE, ANCIEN COACH US GORÉE : «Sadio comme n°10, ce n’est que bénéfique» 

«Avoir un ou des polyvalents dans son effectif, c’est déjà bénef pour un entraîneur. Cela lui permet de revoir tous les schémas. Parce que Diao Baldé, d’après ce qu’il a montré, c’est quelqu’un qui a de la vitesse, quelqu’un qui va vite dans le couloir. C’est le style de Cristiano Ronaldo au Real de Madrid. On provoque l’adversaire, on déborde dans l’espace et on va droit vers les buts ou on amène des centres. Par contre, Sadio, c’est quelqu’un qui sait jouer comme attaquant de soutien, comme n°10 de pointe comme on les appelle communément. C’est quelqu’un qui peut être placé dans ce contexte. Je pense que dans tout ça, Aliou Cissé sera le grand gagnant en parvenant à utiliser Sadio, s’il veut bien, dans ce schéma ou bien comme excentré ou ailier gauche. Et parfois, le replacer devant, en charge de l’animation comme attaquant de soutien, n°10 devant Gana et Kouyaté. Donc, je le vois dans ce registre et il serait très intéressant. Parce que ce poste demande quelqu’un qui sait au moins prendre le ballon de la ligne médiane pour l’amener vers les buts adverses. Sadio le fait bien. Donc, si Aliou arrive à l’utiliser comme animateur offensif, ou n°10 classique ça ne sera que du bien. Parce qu’avoir deux bons joueurs est mieux que de n’en avoir qu’un seul».

ABDOU SALAM LAM, ANCIEN COACH US OUAKAM : «Sadio comme 10 on rêverait de ça mais…»

«On a extrapolé sur la question, en disant que Sadio Mané, c’est quelqu’un qu’on pourrait essayer à ce poste de n°10. Bon moi, je pense qu’Aliou restera têtu par rapport à ça. Il a dû peut-être quelque part l’avoir essayé et cela n’a pas marché. Ou bien il a eu à échanger avec le joueur. Mais, en tout cas, on rêverait de ça. Parce que nous n’avons pas assez de génie devant. Je pense qu’avec l’apport de Diao Baldé, s’il prend ses repères dans cette équipe nationale, on pourrait avoir une belle attaque où il y aura et Sadio Mané et Diao Baldé. Parce qu’on aura des initiatives, des situations vont se créer. Parce que, tous les deux, c’est des joueurs qui prennent des initiatives. Maintenant, la question est de savoir comment les faire jouer ensemble et faire prendre la mayonnaise. Moi, je pense qu’Aliou est le mieux placé pour donner la réponse, lui qui connaît les joueurs, qui a échangé avec eux pour voir comment les utiliser. Mais, s’il convoque Diao Baldé alors qu’il a déjà un Sadio Mané et autres, je pense qu’il a en tête cette idée d’avoir un n°10 qui sera chargé d’animer le jeu. Parce qu’au lieu d’avoir un génie créateur on peut en avoir deux. Parce que tous les deux jouent de manière identique. C’est des dribbleurs faciles, qui créent des choses, qui ont la percussion devant. On rêve de les voir jouer ensemble. Je sais qu’un jour ou l’autre cela va arriver. Par rapport au positionnement, il reste clair que le rôle du n°10 au Sénégal reste quelque chose à améliorer. Il manque ce génie-là pour être le lien entre le bloc défensif et l’attaque. Si Aliou trouve la bonne solution, cela va améliorer notre jeu offensif. Je pense que Sadio est le plus apte à jouer ce rôle. Je pense, avoir Sadio ou Diao Baldé comme remplaçant serait un gâchis».