Partager

«Ce sont les dirigeants qui prennent les décisions. Nous les joueurs, notre rôle s’arrête sur le terrain. C’est toujours difficile de voir partir quelqu’un avec qui on était. Nous ne pouvons pas rester insensibles à tout cela. Mais c’est comme ça dans la vie. Nous avons essayé de prendre les matchs les uns après les autres. Mais c’est celui perdu contre le Casa qui a fait empirer la situation. La lourde défaite au Casa Sports a causé toute cette situation. Les dirigeants ont pensé que le (4-0) ramené de Ziguinchor était de trop. Mais après le match, on s’est dit que ce n’était pas la fin du monde. Il reste 8 journées et il faut relever la tête et gagner le prochain match. La Douane n’est pas morte. Ce sont des péripéties qui peuvent arriver dans une saison. Mais nous devons montrer que nous sommes champions en titre et que nous voulons conserver le titre. Nous devons montrer du caractère, du jeu et nous battre jusqu’à la fin. Nous sommes toujours en course. La Ligue des champions était un objectif pour le club et malheureusement, ça n’a pas marché. C’était un apprentissage et nous devons gagner le championnat pour retourner en Afrique. Le nouvel entraîneur n’est pas un inconnu pour le groupe. Ce sera une continuité et nous allons essayer d’éviter les erreurs du passé.»