Partager
Diafra Sakho

En dépit de sa sortie sur les réseaux sociaux, Diafra Sakho ne devrait pas être sanctionné. Du moins pas tout de suite. Selon le Daily Mail, les dirigeants de West Ham auraient choisi de «gérer le problème en interne». Le joueur devrait même disputer le quart de finale de FA Cup, ce mercredi face à Manchester United. C’est d’abord le manager des Hammers, Slaven Bilic qui serait monté au créneau pour que l’affaire ne connaisse pas une plus grande ampleur. il a été suivi par le vice-président du club qui a rapidement posté sur twitter pour dire que Sakho ne se sentait pas bien, mais qu’il devrait prendre part au quart de finale qui opposera ce mercredi West Ham à Manchester United. en effet, les dirigeants de West Ham devaient communiquer, lundi, la sanction infligée à l’international sénégalais, mais se seraient ravisés après que le joueur a indiqué que son poste sur twitter n’était pas destiné au club, ni à Bilic qui l’avait laissé sur le banc lors du nul 3-3 face à Arsenal, samedi dernier. Bilic devrait d’ailleurs revenir sur cette question lors de la conférence d’avant match, ce mardi. Cet épisode pourrait, cependant, ne pas s’arrêter là. Plusieurs medias anglais croient savoir que West Ham sera très actif sur le marché des transferts pour le recrutement d’un autre attaquant, voire le remplacement du sénégalais. les noms de Jordan Ayew (Aston Villa), Michy Batshuayi  Marseille), Christian Benteke (Liverpool), Alexandre Lacazette (Lyon) sont cités comme probables remplaçants.