Partager

Après avoir bousculé à l’aller (1-1) les Nigérianes, championnes d’Afrique, les Lionnes du foot vont tenter de réussir l’exploit au retour aujourd’hui, à Abuja.

L’Equipe féminine du Nigeria, qui a fait match nul (1-1) avec celle du Sénégal, dans le cadre des éliminatoires de la Can 2016, «a laissé voir ses failles» lors de cette rencontre disputée à Dakar, vendredi, a déclaré à l’Aps la capitaine des Lionnes, Marième Diop Yally.

«Nous les avons laissées venir au début du match à Dakar», comptant pour la phase aller du dernier tour des éliminatoires de la Can 2016, cela nous a permis de découvrir que «c’est une équipe prenable», a expliqué la joueuse, arrivée avec ses coéquipières à Abuja (Nigeria), dimanche, pour la manche retour.
Pour cette rencontre, «nous n’allons plus dans l’inconnu», a reconnu la sociétaire du lycée Ameth Fall de Saint-Louis, soulignant que l’Equipe nationale du Sénégal est prête à jouer sa chance à fond, en exploitant les failles décelées dans le jeu de l’équipe nigériane. «Nous avons des atouts pour assurer notre qualification», en dépit du nul (1-1) de la manche aller, qui donne un avantage aux Super Falcons, a indiqué la capitaine des Lionnes.

Pour Marième Diop Yally, il s’agira d’aborder «avec calme et sérénité», la rencontre de mardi, prévue au stade d’Abuja, dans la capitale fédérale nigériane. «Sans entrer dans les détails de la tactique à mettre en place, on a les moyens de jouer avec le ballon ou de les aspirer et de partir très vite en contre», a-t-elle analysé.

«Nous avons les moyens physiques, tactiques et techniques» d’y arriver, a-t-elle fait valoir, soulignant que le groupe des Lionnes «a beaucoup progressé durant les stages et les deux trois matchs déjà joués». «On jouera pour la qualification à la Can 2016», a ajouté la capitaine de l’Equipe du Sénégal, qui n’a jusque-là pris part qu’à une seule Coupe d’Afrique des nations, celle de 2012, en Guinée Equatoriale. La phase finale de la Can 2016 est prévue en novembre prochain au Cameroun.