Partager
L’équipe féminine du Nigeria, qui fait match nul (1-1) avec celle du Sénégal, dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2016, « a laissé voir ses failles » lors de cette rencontre disputée à Dakar, vendredi, a déclaré à l’APS la capitaine des Lionnes, Marième Diop Yally
« Nous les avons laissées venir au début du match à Dakar’’, comptant pour la phase aller du dernier tout des éliminatoires de la CAN 2016, cela nous a permis de découvrir que « c’est une équipe prenable », a expliqué le milieu de terrain international, arrivée avec ses coéquipières à Abuja (Nigeria), dimanche, pour la manche retour.
Pour cette rencontre, « nous n’allons plus dans l’inconnu », a reconnu la sociétaire du lycée Ameth Fall de Saint-Louis, soulignant que l’équipe nationale du Sénégal est prête à jouer sa chance à fond, en exploitant les failles décelées dans le jeu de l’équipe nigériane.
« Nous avons des atouts pour assurer notre qualification », en dépit du nul (1-1) de la manche aller, qui donne un avantage aux Super Falcons, a indiqué la capitaine des Lionnes.
Pour Marième Diop Yally, il s’agira d’aborder « avec calme et sérénité » la rencontre de mardi, prévue au stade d’Abuja, dans la capitale fédérale nigériane.
« Sans entrer dans les détails de la tactique à mettre en place, on a les moyens de jouer avec le ballon ou de les aspirer et de partir très vite en contres », a-t-elle analysé.
« Nous avons les moyens physiques, tactiques et techniques » d’y arriver, a-t-elle fait valoir, soulignant que le groupe des Lionnes « a beaucoup progressé durant les stages et les deux trois matchs déjà joués ».
« On jouera pour la qualification à la CAN 2016 », a ajouté la capitaine de l’équipe du Sénégal, qui n’a jusque-là pris part qu’à une seule Coupe d’Afrique des nations, celle de 2012, en Guinée Equatoriale.
La phase finale de la CAN 2016 est prévue en novembre prochain au Cameroun.