Mal en point sportivement et financièrement, Colmar aurait sans doute apprécié de pouvoir compter sur Rémi Nassalan pour l’aider à se sortir des profondeurs du classement de National. Mais depuis son arrivée en France lors du mercato hivernal, l’ancien milieu de terrain offensif du FC Ndangane a juste dû se contenter de quelques minutes disputées avec l’équipe réserve de Colmar, qui évolue en division d’Honneur. «Il s’est blessé aux adducteurs dès la première semaine, lors d’un entraînement. Il s’est soigné et au bout de quinze jours, il a rejoué avec l’équipe B. Et il s’est de nouveau fait mal, aux ishios. Depuis, il se soigne et n’a pas encore repris la compétition. Il s’est entraîné l’autre jour, mais on sent qu’il est gêné aux ischios, et il va passer des examens complémentaires», explique Didier Ollé-Nicile, son entraîneur.

Nassalan, qui n’a pas souhaité s’exprimer – «je ne joue pas, donc je parlerai quand je serai prêt» – nous a-t-il fait savoir par SMS, pourrait bien ne pas évoluer avec l’équipe première alsacienne d’ici à la fin de la saison. «Il faut savoir ce qu’il a, puis qu’il reprenne vraiment l’entraînement, avant de rejouer,s’il le peut, en réserve. Je ne sais pas si je pourrais l’aligner au moins une fois en championnat de National», poursuit l’ex-sélectionneur du Bénin. «C‘est dommage, car c’est un joueur intéressant. Il peut jouer milieu offensif excentré. Techniquement, il est bon. Mais je n’ai pas assez de recul pour vraiment avoir une opinion plus juste.»

Recommandé par Pierre Frelot (un proche d’Ollé-Nicole), qui est également l’agent de Didier Drogba, Nassalan ne coûte pas un euro au club alsacien. «C’est son agent qui prend tout en charge, le loyer, la nourriture, etc. De toute manière, le club, qui a des difficultés financières, ne pourrait pas le rémunérer. Je ne sais donc pas s’il sera à Colmar la saison prochaine. On ne sait pas à quel niveau on sera. Mais ce que je peux vous dire, c’est que c’est un joueur qui a des qualités. Attendons qu’il revienne en forme, et nous verrons si cela se confirme…»