Partager
Probable adversaire des Lionceaux en mai prochain, aprs sa victoire (3-0) l’aller face au Niger, la Tunisie reste un adversaire sérieux lors du second tour des éliminatoires de la Can des moins de 20 ans. Pour le sélectionneur de l’Equipe nationale, Joseph Koto, qui a pu assister au match, c’est une trés bonne équipe avec beaucoup d’individualités.

La Tunisie est bien partie pour être le prochain adversaire de l’Equipe nationale junior lors de la prochaine journée des éliminatoires de la Can des moins de 20 ans en mai (du 20 au 22). Vainqueur du Niger (3-0) en match aller du premier tour des éliminatoires, l’Equipe tunisienne a fait un grand pas vers la qualification au second tour. Il faudra confirmer dans deux semaines pour espérer affronter le Sénégal au second tour. Exempté du premier tour, le Sénégal s’active déjà  pour sa prochaine sortie.

Finaliste de la dernière Can et demi-finaliste à  la Coupe du monde, l’équipe sénégalaise espère réaliser de meilleures performances pour la présente campagne. Sur ce chapitre, la Fédération sénégalaise de football (Fsf) ne veut pas lésiner sur les moyens afin de mettre l’équipe dans les meilleures conditions. A ce titre, le sélectionneur des Juniors a assisté au match opposant la Tunisie au Niger, samedi dernier à  Tunis. Une rencontre au cours de laquelle, le technicien sénégalais confie avoir vu une belle équipe tunisienne. «C’est un pays de football avec une très bonne équipe professionnelle qui a bien joué au match aller avec beaucoup d’individualités», confie Joseph Koto, déjà  plongé dans la préparation.

Un adversaire de taille qu’il faudra prendre très au sérieux, note le technicien sénégalais, soulignant qu’avec l’avance à  l’aller, la Tunisie reste l’adversaire probable des Lionceaux. «Avec ce qu’elle a montré à  l’aller, la Tunisie a les moyens de se qualifier devant le Niger. En plus de l’avance, l’équipe a bien joué, maîtrisant parfaitement son adversaire. Je crois qu’elle a les moyens de passer et qu’il sera difficile pour le Niger de renverser la tendance. Même si on est en football et que tout peut arriver», confie Joseph Koto.
 
Un match amical contre la Côte d’Ivoire ?  
Dans un souci de disposer d’une bonne préparation, le technicien sénégalais prône pour des matchs amicaux, soulignant que l’équipe en aura besoin parce qu’elle sera renouvelée dans sa quasi-totalité. «Il faudra beaucoup de matchs amicaux pour une bonne cohésion de l’équipe. D’autant que c’est une équipe à  renouveler.  L’essentiel n’étant plus là . Il n’y a que trois à  quatre joueurs qui sont restés», souligne le sélectionneur.

A ce sujet, des démarches auraient été entreprises par la Fédération sénégalaise pour un match amical contre la Côte d’Ivoire. Une information qui n’a pas été confirmée par le sélectionneur des U20. «C’est un dossier que gère la Direction technique nationale. Elle est mieux outillée pour se prononcer sur la question», souligne-t-il. La première phase de la préparation va débuter ce lundi avec une vingtaine de joueurs en majorité des locaux évoluant dans les équipes de première, deuxième divisions et les centres de formation. En régime internat de cinq jours, ces derniers seront en regroupement au Centre Toubab Dialaw.