Partager

Le match Burundi-Sénégal comptant pour la 5-ème journée des éliminatoires de la CAN 2017 prévu entre le 3 et le 5 juin prochain, revêt un double enjeu pour les Lions qui cherchent à valider leur qualification et à rester dans le Top 5 africain du classement FIFA.

En décidant de faire publier un classement spécial entre le 8 et le 10 juin qui servira de base à la confection des chapeaux lors du tirage au sort prévu au Caire (Egypte) le 24 du même mois, la FIFA donne ainsi une nouvelle dimension à cette 5-ème journée des éliminatoires de la CAN 2017.

La Fédération sénégalaise de football a, dans un communiqué reçu à l’APS, précisé que la FIFA a informé de la parution d’un classement spécial entre le 8 et le 10 juin, un ranking qui servira à la confection des chapeaux pour le tirage au sort.

En prenant un point à Bujumbura, l’équipe dirigée par Aliou Cissé validerait directement son ticket pour Gabon 2017 mais il faudrait en plus de cette qualification, jouer et gagner pour rester dans le top 5 africain.

Avec les deux victoires acquises contre le Niger (2-0 et 2-1), le Sénégal est sûr d’intégrer le lot des cinq meilleures nations africaines dans le classement FIFA des mois d’avril et de mai.

En restant dans ce top 5, le Sénégal sera une tête de série au tirage pour le dernier tour qualificatif à la Coupe du monde 2018.

Même si cette position ne garantit rien, l’élimination aux coupes du monde 2006 et 2010, le prouve à suffisance, elle permet d’éviter certaines grosses écuries comme l’Algérie, la Côte d’Ivoire et le Ghana si ces dernières continuent à dominer leurs poules de qualification.

Vingt sélections nationales seront présentes à ce tirage au sort où les premiers de chacune des cinq poules de quatre prévues seront qualifiés à la Coupe du monde 2018 prévue en Russie.