Partager

Il se souviendra longtemps de la date du 26 mars 2016. C’est ce  jour-là que Baye Omar Niasse a marqué son premier but en match officiel avec les « Lions » et pour son premier match chez les A au stade  Léopold Sédar Senghor. Contre le Niger, samedi dernier, lors de la 3e journée des qualifications à la Can 2017, le joueur d’Everton a permis au Sénégal de se mettre définitivement à l’abri à la 68e mn en signant le 2-0 de la rencontre. Trois réalisations dont un doublé en match amical contre le Kosovo (victoire par 3-1), en avril 2014, en Suisse, en seulement 7 sélections. Pas mal pour un « rookie » dans la « Tanière ». De quoi scruter alors l’avenir avec optimisme. « J’espère que  ça sera le début d’une grande aventure avec l’équipe nationale. En tout cas, moi, je suis  totalement confiant. Le plus important était de bien démarrer pour mon premier match au stade Léopold Senghor et Dieu a fait bien les choses car je suis entré (à la 68e mn) et j’ai marqué. J’espère que ce sera un long chemin avec l’équipe nationale », prie Baye Omar Niasse. Quid de sa position préférée dans le rectangle vert ? « Je joue seulement en sélection sur les côtés et ce, depuis 3 ans. Mais dans tous les clubs où je suis passé, je joue seul en pointe. Je suis plus à  l’aise à ce poste. En équipe nationale, je suis obligé de me sacrifier si le coach veut que je joue sur les côtés  mais là où je me sens mieux à l’aise, c’est dans l’axe, car je sais comment me positionner  pour marquer », éclaire-t-il.