Partager

Sadio Mané, l’attaquant excentré du Sénégal a confirmé contre le Niger (2-0 et 2-1) son rôle de patron technique en étant impliqué sur trois des quatre buts marqués par les Lions.

A Niamey ce mardi, il a été à l’origine du penalty qui a permis d’ouvrir le score et de se mettre dans le bon sens pour décrocher la qualification.
Sur une balle bien amenée, il a été fauché en pleine surface de réparation et l’arbitre algérien n’a eu aucun mal à lui accorder un penalty transformé par Moussa Konaté.
A Dakar déjà, c’est sur un de ses centres que le gardien nigérien s’est accroché un de ses défenseurs. Le ballon a atterri sur Mohamed Diamé libre de tout marquage et qui n’a eu aucun mal à ouvrir le score.
Sur le deuxième but, il a fait le vide autour de lui avant de faire une offrande à Baye Oumar Niasse qui n’a eu qu’à mettre le pied pour le deuxième but.
En deux matchs, même s’il n’a marqué, il reste le footballeur par qui les bons coups arrivent. Ce soir à Niamey en plus d’avoir provoqué le penalty, il a été un danger permanent pour ses adversaires.
D’ailleurs, son arrière latéral n’a pas eu le temps de s’occuper de tâches offensives en sachant que le danger viendra de son côté s’il laisse un petit peu d’espace à l’attaquant de Southampton (élite anglaise).
Pour son dernier match avec son club, il a réussi un doublé permettant à son équipe de battre (3-2) les Reds de Liverpool en match comptant pour la 31-ème journée de Premier league.