PARTAGER

Famara Diédhiou, le meilleur buteur (20 buts) de Ligue 2 française avec Clermont, s’est prêté à nos questions mercredi matin à l‘issue de sa première séance d’entraînement avec l’équipe du Sénégal, en direction du match de ce samedi face au Niger, en éliminatoires de la Can 2017.

Famara, comment vous vous sentez après ce premier entraînement avec le Sénégal ?

Les entraînements se passent très bien et nous les effectuons avec de la ferveur parce qu’il y a les supporters qui sont là. Donc,  je pense que  ça a été un entraînement très rythmé et on a pu gérer. Quant à moi, je me sens bien ici, les gens m’ont bien accueilli et je suis très heureux d’être là.

Vous jouez en attaque un secteur toujours serré avec Mame Biram, Moussa Konaté… Êtes-vous conscient de cette rude concurrence ?

Vous savez, je ne connais pas mal de joueurs, mais je me suis bien intégré et c’est le plus important. Je suis là pour apprendre et je veux aider mon équipe. Je pense qu’il ne faut pas se précipiter, j’ai l’avenir devant moi. N’empêche, je me donnerai à fond pour montrer mes qualités. Tout le monde rêve de jouer des matchs et je fais partie de ceux-là.

Le groupe est-il confiant à trois jours du match face au Niger ?

Je pense que la confiance est déjà là et on sait que ça ne va pas être un match facile, on s’attend à un match très difficile. Mais, on va faire le maximum pour gagner ce match et voyager tranquillement afin de pouvoir bien aborder cette manche retour.